BRVM / SEMAINE 20 : Le marché plonge sous le poids de SOLIBRA et SONATEL

BRVM10000000 - BRVM10
La BRVM Ferme dans 1h59min

Sur la semaine écoulée, le marché des actions a enregistré sa plus grosse perte hebdomadaire depuis 5 mois (la première semaine de l'année). Cette baisse du marché intervient dans un contexte de détachement de dividendes sur la valeur SONATEL ainsi que de la déception de certains investisseurs vis-à-vis de l'action SOLIBRA.

Sur 5 baisses consécutives, l'indice BRVM Composite est passé de 217,53 points le vendredi 13 mai à 207,16 points au terme de ce vendredi 20 mai, soit une baisse de 4,77% sur la semaine. Quant à l'indice BRVM 10, il a connu une perte plus importante de 5,36% (à 161,85 points).

How to Keep Retirement Assets Safe In a Bear Market


Ce sont principalement les actions SONATEL (-11,75% à 14 500 FCFA) et SOLIBRA (-14,52% à 123 950 FCFA) qui ont tiré le marché vers le bas sur la semaine. Après avoir clôturé la semaine précédente en hausse de 2,69% (à 16 430 FCFA), en raison d'un fort engouement pour les dividendes, la valeur SONATEL a entamé cette 20ème semaine de l'année 2022 avec une baisse de 5,26% (lors de la séance du lundi 16 mai). Cette date correspondait au détachement du dividende de 1 556 FCFA par action du prix de l'action au marché. Ainsi, les actionnaires de SONATEL ont perçu 140 milliards FCFA en titre de dividende net. Comme anticipé dans notre récapitulatif hebdomadaire précédent, l'action SONATEL a terminé la semaine avec une perte de 1 930 FCFA, ce qui équivaut à une baisse de 193 milliards FCFA de la capitalisation boursière.


Concernant le titre SOLIBRA, celui-ci fait de plus en plus face à une perte de confiance de la part des investisseurs. Cependant, il pourrait bien s'agir du sentiment baissier des petits porteurs (au regard du volume moyen transigé sur la semaine : 1,5 million FCFA par séance) qui semblent être affolés par la rupture du partenariat entre SOLIBRA et Coca-Cola au profit du groupe Carré d'Or, craignant ainsi une perte de part de marché sur les ventes de sodas dont SOLIBRA était jusque-là le distributeur exclusif. Pour le management en revanche, l'arrêt des ventes des marques de Coca-Cola n'aurait pas un impact majeur sur l'Excédent Brut d'Exploitation global.

Voir aussi – La valeur de SOLIBRA a chuté de 46 milliards FCFA en quelques jours 

Les analystes financiers de SIKA FINANCE apporteront leurs avis (après études) quant aux perspectives commerciales et financières de SOLIBRA ainsi que le potentiel de gain (ou de perte) du titre à ses clients premium et professionnels.

En plus de ces deux valeurs, ce sont 23 autres qui ont terminé la semaine dans le rouge contre 13 au vert. La baisse généralisée des cours de bourse a donc causé la chute de 4,77% de l'indice BRVM Composite (à 207,16 points). La capitalisation boursière totale du marché a perdu plus de 312 milliards FCFA sur la semaine pour s'afficher à 6 235 milliards FCFA le 20 mai dernier. Le marché n'avait plus enregistré ce niveau de baisse depuis la première semaine de 2022, où les investisseurs prenaient leurs plus-values engrangées sur la période de " window-dressing ".

L'indice BRVM 10 a également dégringolé de 5,36% (à 161,85 points) en raison de 6 des valeurs le composant dont SONATEL (-11,75% à 14 500 FCFA) et ETI (-5,88% à 16 FCFA).


PALMCI, ECOBANK CI et BOA Niger captent l'essentiel des transactions

Au total, 2,77 milliards FCFA ont été échangés sur la semaine contre 3,63 milliards FCFA la semaine précédente. Le titre qui a le plus capté l'attention des investisseurs a été PALMCI avec un volume de près de 894 millions FCFA suivi d'Ecobank CI (436 millions FCFA) et BOA Niger (274 millions FCFA). Il convient de noter que PALMCI a enregistré sa première baisse hebdomadaire depuis le début du mois d'avril, gagnant ainsi 83% depuis le début de l'année. Elle est à ce jour la deuxième action ayant le plus progressé depuis le 31 décembre 2021 après SETAO (+127% à 1 655 FCFA) et devant SICOR (+73% à 8 860 FCFA) et NESTLE CI (+52% à 7 000 FCFA). 


SOLIBRA enregistre la pire performance de la semaine !

Comme mentionné ci-dessus, l'un des faits majeurs observé sur la semaine a été la dégringolade du cours de l'action SOLIBRA. Depuis le début de l'année, le titre affiche une perte de 21% sur un volume total transigé de 815 millions FCFA, dont le plus important (391 millions FCFA) sur une seule séance avait été enregistré le 11 mai dernier.

Voir aussi - SOLIBRA : La rupture avec Coca-Cola crée un vent de panique chez les investisseurs


CFAO Motors sous la barre des 1 000 FCFA

Le titre CFAO Motors semble être en chute libre. Celui-ci a vu son cours passer en dessous de la barre des 1 000 FCFA cette semaine, un niveau qu'il n'avait plus enregistré depuis le mois d'octobre 2021. Notons que cette baisse intervient dans un contexte où les investisseurs sont en attente de la publication du dividende, et ce, malgré une hausse de 78% du bénéfice. Ainsi, sur la semaine, CFAO Motors a enregistré une baisse de 13,93% à 865 FCFA après avoir franchi un seuil à 860 FCFA le jeudi dernier.


Après avoir encaissé les dividendes sur BOA Niger, les investisseurs sortent de leurs positions

Troisième valeur la plus transigée et la troisième ayant enregistré la pire performance de la semaine, BOA Niger se fait remarquer. L'action a perdu 12,30% pour s'afficher à 6 095 FCFA contre 6 950 FCFA le vendredi précédent. Pour rappel, le plus haut niveau enregistré sur l'action a été à 7 200 FCFA, le 14 avril dernier. La filiale nigérienne du groupe BOA a procédé à la distribution des dividendes aux actionnaires le 12 mai dernier, après que le détachement de 610 FCFA ait été effectué sur le prix de l'action.


BERNABE (+14,29% à 2 400 FCFA), l'une des plus petites capitalisations du marché, a enregistré la plus forte hausse

La société BERNABE s'est a affiché une meilleure performance financière sur l'année 2021. Elle a réalisé un bénéfice de 1,60 milliard FCFA conte seulement 630 millions FCFA en 2020. Cependant, la société décide à nouveau de ne pas distribuer de dividendes, renforçant ainsi ses fonds propres. Cette décision avait visiblement déçu les investisseurs au regard du cours de l'action qui est passé sous la barre des 2 000 FCFA au lendemain de la publication avant de rebondir à progressivement à 2 400 FCFA en fin de semaine.


SUCRIVOIRE rebondit après avoir atteint un seuil de 790 FCFA

La valeur SUCRIVOIRE a souffert de sa mauvaise performance financière au terme de l'exercice 2021. La perte de 6,57 milliards FCFA, publiée le 6 mai dernier, a entraîné le cours de l'action dans une chute libre, passant de 990 FCFA à 790 FCFA. Durant la semaine écoulée, certains investisseurs ont pris des positions sur le titre, le faisant  rebondir à 915 FCFA contre 810 FCFA le vendredi précédent, soit une hausse de 12,96% sur la semaine.


NEI-CEDA dans le top 3 des meilleures performances de la semaine

Une autre petite capitalisation dont la progression laisse le marché insensible. En effet, l'action NEI-CEDA a progressé de 11,02% à 655 FCFA, un gain qui ne correspondant qu'à 830 millions FCFA en termes de capitalisation boursière.

Pour participer à la formation, veuillez cliquer ici

Serge David Digba

Publié le 23/05/22 10:15

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

nHZF_3KO4_9mWV8QlTe4E_lB3DujZYigWqBolXocJz0 False