sikafinance, bourse afrique de l'ouest
se connecter
CONNEXION

Les exportations chinoises résistent aux sanctions américaines en attendant l'orage

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM ouvre dans 21h15min

Après une baisse de 1,3% au mois de juin, les exportations chinoises sont reparties à la hausse avec un léger bond de 3,3% en glissement annuel d'après les données officielles publiées par le pays ce 8 août. Le géant asiatique fait mieux que les prévisions des analystes qui, selon un consensus de Bloomberg, tablaient sur une nouvelle chute (-1%) des ventes à l'extérieur du géant asiatique dans le contexte de bras de fer commercial avec les Etats-Unis.

La Chine fait donc preuve d'une certaine résilience alors que se profile à l'horizon l'extension des hausses des droits de douanes à l'ensemble de ses exportations vers le marché américain.

Après des surtaxes sur 200 milliards de dollars d'exportations chinoises, le président Donald Trump a annoncé une hausse de 10% sur les 300 milliards de dollars restants de produits chinois arrivant chaque année sur le sol américain à compter du 1er septembre.

En attendant l'orage ( ?), la Chine peut se satisfaire de disposer encore d'un solde commercial positif avec son rival américain. Sur les sept premiers mois de l'année, l'excédent commercial avec les Etats-Unis a baissé à 27,97 milliards de dollars, en repli d'environ 7% par rapport au mois de juin où il était de près de 30 milliards de dollars. Un avantage que Pékin est bien tenté de conserver.

La semaine dernière, le yuan, la monnaie chinoise, avait dévissé, atteignant son plus bas niveau depuis dix ans par rapport au dollar. Une évolution qui a suscité une levée de bouclier côté américain, la FED ayant accusé la Chine de laisser à dessein sa monnaie se déprécier afin de donner un coup de pouce à la compétitivité de ses exportations.

Dans le même temps,  en début de semaine, les autorités chinoises ont annoncé la suspension de leurs importations de produits alimentaires américains.

La Chine a encore trois semaines pour se préparer à la prochaine vague de surtaxe de ses produits sur le sol américain. Une perspective qui ne se fera pas sans représailles avec des effets d'entrainement sur l'économie mondiale dont la croissance devrait pâtir.  

Jean Mermoz Konandi

Publié le 09/08/19 19:43

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.