sikafinance, bourse afrique de l'ouest
se connecter
CONNEXION

Niger : La fin du monopole de NIGELEC

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM ouvre dans 2h20min

Coupure d'électricité dans une rue de Niamey

Le gouvernement nigérien vient d'autoriser l'intervention de la société ISTITHMAR WEST AFRICA dans l'activité de production d'énergie électrique, mettant ainsi fin au monopole de la Société nationale d'électricité (NIGELEC) dans le pays.

Cette décision des pouvoirs publics nigériens intervient dans un contexte marqué par une pénurie récurrente dans la fourniture d'électricité constatée ces dernières semaines dans la capitale économique, Niamey, ainsi que dans plusieurs villes du pays.

C'est tout le sens de la convention signée la semaine dernière entre l'Etat nigérien et la société ISTITHMAR WEST AFRICA. Cette dernière aura donc pour vocation de "renforcer et sécuriser l'approvisionnement en énergie électrique du pays", et favorisera également "le développement, le financement, la construction, l'exploitation et la maintenance de deux centrales thermiques diesel au pétrole brut à Zinder (Est) et à Niamey, totalisant près de 76 MW".

Au moment où l'offre en énergie électrique fournie par l'unique opérateur du secteur se chiffrait à 364 GW en 2017, alors les besoins nationaux étaient estimés à 1 244 GW ; l'ouverture du secteur électrique à la concurrence était devenue une nécessité pour les autorités nigériennes, vu les nombreuses potentialités énergétiques dont regorge le pays.

Pour rappel, le taux d'accès à l'électricité dans le pays était de 12,22% en 2017, selon les chiffres officiels, avec une avec une forte dépendance vis-à-vis de l'extérieur.

Olivia Yao

Publié le 16/05/19 18:06

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.