UMOA : Résumé du marché des titres publics de la semaine du 7 novembre

Voir tous les sujets

LEPLOUTOCRATE LEPLOUTOCRATE
16/11/2022 15:28:33
1
Bonjour SIKA FINANCE, Merci pour la pertinence de vos publications. Cela dénote d'une bonne maitrise par le personnel des sujets traités. Comme on peut le constater, le Marché des Titres Publics de l'union est assez dynamique et se positionne de plus en plus comme un instrument indispensable dans le financement des Plans Nationaux de Développement des Etats membres. Merci pour la diffusion à grande échelle de l'information financière. Sachez que vous participez fortement à l'éducation financière des populations. Dans ce cadre, vous êtes suivis. Cordialement
  
Répondre
LEPLOUTOCRATE LEPLOUTOCRATE
16/11/2022 15:28:33
0

Le marché des titres publics de l'UMOA a été à nouveau sollicité la semaine dernière confortant son statut d'instrument incontournable pour le financement des économies de la région dans un contexte marqué par une poussée inflationniste ayant favorisée une révision à la hausse des taux directeurs de la BCEAO. 

Lors de la semaine du 7 novembre 2022, le Burkina Faso et le Togo étaient attendus sur le marché de la dette souveraine de l'UMOA pour une mise en adjudication globale de 60 milliards FCFA à concurrence de 30 milliards par pays. Finalement, seul le Togo s'est présenté sur le marché avec une issue plus que satisfaisante matérialisée par le taux de couverture le plus important de ces 30 derniers jours à 113,6%. 

N'étant plus intervenu sur ce marché depuis le 14 octobre dernier, c'est avec une belle réussite que le Togo a clôturé son opération en retenant 33 milliards FCFA grâce à l'engouement exprimé par les investisseurs venant de 6 pays de l'Union à savoir, le Burkina, le Bénin, la Côte d'Ivoire, le Mali, le Sénégal et le Togo. 

Cette adjudication a été réalisée à travers une double émission d'Obligations de Relance du Trésor permettant au pays d'attirer 28,37 milliards FCFA via la maturité de 3 ans et 4,63 milliards FCFA via celle de 10 ans. 

Comparativement aux dernières sorties du pays à des maturités similaires, l'OAT de 10 ans a vu son rendement baisser de 6,15% à 6%, tandis que le rendement de l'OAT de 3 ans a stagné à 5,30% et ce, malgré des investisseurs de plus en plus exigeants en raison de la montée des taux directeurs de la BCEAO. Il est à relever que les rendements moyens pondérés de cette opération se sont établis à 5,44% pour les OAT de 3 ans, et 6,04% pour de 10 ans. 

Opérations à venir 

Notons que pour la semaine du 14 novembre 2022, trois (3) pays sont attendus à savoir, la Guinée-Bissau, le Mali et le Sénégal. 

La Guinée Bissau, après sa sortie du 24 octobre, mettra en adjudication ce mardi 15 octobre, 12,5 milliards FCFA à travers un BAT de 12 mois avec un taux offert inférieur ou égal à 3,5% et une OAT de 5 ans pour un coupon à 6,10% et un prix offert supérieur ou égal à 9 900 FCFA. 

Le Mali interviendra le mercredi 16 octobre pour une sollicitation de 30 milliards FCFA via un BAT de 12 mois avec un taux offert inférieur ou égal à 3,5% et une double émission d'OAT de 5 ans de coupon 6,15% (prix offert supérieur ou égal à 9 900 FCFA) et de 10 ans de coupon 6,25%. 

Enfin, le Sénégal clôturera les opérations de la semaine le vendredi 18 octobre avec une mise en adjudication global de 35 milliards FCFA. Le pays émettra un BAT de 12 mois avec un taux offert inférieur ou égal à 3,5% et des OAT de 3 ans (prix offert supérieur ou égal à 9 900 FCFA) et 7 ans à des coupons respectifs de 5,10% et 5,95%.

Sékou Karamoko


  
Répondre

Retour au forum Général