La référence de l'actualité économique dans l'UEMOA

sikafinance, bourse Côte d'Ivoire

Côte d’Ivoire : Le transport aérien toujours atone entre janvier et septembre 2020

CI0000000600 - ABJC
La BRVM ouvre dans 16h57min

Il faudra certainement encore plus de temps au transport aérien en Côte d'Ivoire pour retrouver ses lettres de noblesse. En effet, l'activité dans le secteur aérien a été marquée par une forte contraction de 73,6% sur les 9 premiers mois de l'année 2020 du nombre total de passagers, en rythme annuel, d'après les chiffres officiels, et en dépit de la réouverture des frontières aériennes en juillet 2020 après la fermeture de celles-ci en mars 2020.

Dans la même veine, le nombre de passagers commerciaux a affiché une forte baisse de 62,2% à 582 476 à fin septembre 2020, tirée par l'important repli des passagers au Départ (-61,7%) et à l'Arrivée (-62,7%).

En outre, le nombre des passagers en transit est passé de 133 606 à fin septembre 2019 à 51 322 à fin septembre 2020, soit une chute de 61,6%.

Au niveau du fret, la baisse a été d'une moindre ampleur et s'est établie à -6,3% pour ressortir à 19 892 tonnes de marchandises sur les 9 premiers mois de l'année 2020.

Voir aussi - Covid-19/Côte d'Ivoire : Baisse de 62% du trafic aérien à fin juillet 2020

Cette situation peu reluisante est en lien avec les 3 mois d'inactivité du secteur aéroportuaire qui ont induit un recul du trafic aérien de toutes les destinations.

Ainsi, les trafics avec la CEDEAO et le reste de l'Afrique ont chuté respectivement de 64,2% et 68,5%. La situation est pratiquement similaire concernant les trafics avec l'Europe (-55%) et avec l'Amérique du Nord (-66,9%).

S'agissant du trafic national, on note également une contraction de 47,9% à fin septembre 2020, en glissement annuel.

Le secteur aérien ivoirien pâtit ainsi de la propagation de la Covid-19 à l'échelle mondiale dont les effets néfastes ont conduit notamment à l'arrêt des activités aéroportuaires entre le 23 mars 2020 et le 15 juillet 2020.

Face à ce sombre tableau, les pouvoirs publics ivoiriens ont pris une série de mesures visant à soutenir les acteurs de ce secteur. Il s'agit notamment de la mise en place d'un fonds de soutien, ainsi que des mesures d'allègements fiscaux, dont entre autres, la suspension de la taxe de tourisme pour les passagers en transit.

Dr Ange Ponou

Publié le 24/12/20 12:03

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.