Ghana : Le Cocobod lève 1,1 milliard de dollars pour financer l'achat de fèves de cacao

ABC000000094 - ABCCA
La bourse Ouvre dans 2h52min

Le Cocobod, le régulateur de la filière du cacao au Ghana, a levé ce 3 octobre un prêt syndiqué de 1,13 milliard de dollars pour financer l'achat de fèves auprès des paysans au titre de la campagne cacaoyère 2022/2023 qui s'ouvrira ce mois-ci.

Le financement a été obtenu auprès d'un pool bancaire international composé de plus de 20 institutions financières dont la Banque internationale du Ghana, Natixis, Standard Chartered Bank, MUFG Bank et la Commercial Bank of China.

Il est bon de rappeler que contrairement à la Côte d'Ivoire où l'achat des fèves auprès des paysans est libéralisé et donc assuré par les opérateurs privés, au Ghana, c'est le Cocobod qui rachète la totalité de la production. Un dernier modèle qui peut séduire en théorie mais dont l'efficacité en pratique donne à redire selon les spécialistes.

Pour la campagne cacaoyère qui s'annonce, le Ghana s'est fixé un objectif de production de 850 000 tonnes, au-dessus des près de 700 000 tonnes récoltées la saison précédente, mais bien loin des plus de 1 million de tonnes enregistrées lors de la campagne 2020/2021.

A noter qu'au Ghana, l'annonce du nouveau prix bord champ du cacao prévu le samedi a été reporté. Un porte-parole a déclaré lundi à Reuters que le nouveau prix serait annoncé ce 4 octobre, à la suite d'une réunion des parties prenantes.

En Côte d'Ivoire, premier producteur mondial de cacao, la saison de commercialisation 2022/2023 s'est ouverte le 30 septembre dernier avec un prix garanti de 900 FCFA le kilogramme, en hausse de 75 FCFA comparé à la saison précédente, soit en progression de 9%.

Voir aussi - Côte d'Ivoire : Le prix d'achat du cacao fixé à 900 FCFA/kg

Olivia Yao

Publié le 05/10/22 08:04

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

_RJdGRgEjGSht-HAklzwP1YTmifB8XrvzR-1pkuUM9s False