La BRVM fait du Yoyo !

BRVM10000000 - BRVM10
La BRVM Ferme dans 4h45min

Depuis le vendredi 9 septembre, la BRVM affiche une évolution parfaite à dents de scie.  En effet, ayant clôturé la séance du lundi au rebond, le marché s'est replié à la séance suivante avant de marquer à nouveau un rebond ce mercredi. Cette situation pourrait expliquer le caractère prudent de l'ensemble des investisseurs face à cette correction du marché depuis plusieurs semaines. 

Sur les 33 titres ayant varié ce mercredi, seulement 13 ont affiché des croissances dont les plus importantes sont enregistrées sur les valeurs ETI (+5,56% à 19 FCFA), SAPH (+4,59% à 5 700 FCFA) et TOTAL CI (+4,20% à 2 235 FCFA).

En dépit de cette prépondérance des baisses, le marché enregistre un rebond de 0,57% de l'indice BRVM Composite qui se chiffre à 204,86 points, de même que le BRVM 10 qui rebondit de 0,73% à 162,35 points. Notons toutefois que les progressions de ces indices clés du marché sont essentiellement en lien avec le regain de valeur de ETI (+5,56% à 19 FCFA) qui avait baissé avec le marché à la séance précédente.

A l'opposé, l'on retrouve la valeur SICOR qui constitue la pire performance avec une dépréciation de 7,49% à 7 535 FCFA. Il s'agit de la 3e baisse consécutive de l'action qui totalise une perte de 21% depuis le vendredi 9 août. Notons par ailleurs que cette perte est consécutive à la plus-value de près de 70% que le titre avait engrangé sur les 4 dernières semaines.

Le titre est suivi dans son élan baissier par SAFCA (-6,94% à 805 FCFA) qui frôle ses plus bas depuis le 8 février dernier, de même que AIR LIQUIDE CI (-6,85% à 680 FCFA) qui atteint un seuil depuis le début de l'année.

Les investisseurs de la BRVM ont été à l'assaut ce mercredi en s'échangeant 374 159 titres pour une valeur globale 860 millions FCFA, contre 307 millions FCFA la veille.

Le titre PALMCI (-0,09% à 10 600 FCFA) a été le plus transigé de la séance avec près du tiers (264 millions FCFA) du montant global des échanges. Rappelons qu'après avoir atteint son plus haut (13 100 FCFA) des 5 dernières années le 4 mai 2022, le titre suit une dynamique baissière avec une perte globale de 19% à 38,7 milliards FCFA de sa capitalisation boursière.

Cette dépression du prix l'action s'explique par des prises de gains faisant suite à la hausse de plus de 900% que le titre avait glané depuis fin 2020, lorsque celle-ci s'échangeait autour de 1 200 FCFA.

 

Sékou Karamoko

La Rédaction

Publié le 14/09/22 17:31

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

C2H8lqNFQ_Sw8zR3GYS12Z06MOFrmqQ8j-Wu7sebqIg False