La digitalisation au centre de la 2ème édition de ‘’L'Apéro du Banquier''

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 13h34min

" La digitalisation du secteur bancaire : quel avenir pour les métiers traditionnels ? ". Tel est le thème de la deuxième édition de " L'apéro du Banquier ", un cadre d'échanges visant à permettre aux participants d'acquérir des connaissances et des opportunités tant dans le domaine financier que bancaire.

Initié par YOUNG BANKERS CLUB (YBC), l'Association des jeunes banquiers de Côte d'Ivoire, ce rendez-vous phare ayant pour vision l'information, la sensibilisation, la promotion des métiers de la finance et la banque, de même que la valorisation des jeunes cadres, s'est déroulé ce 9 septembre au Pullman hôtel d'Abidjan-Plateau.

La rencontre réhaussée de la présence de Jean-Louis MENANN-KOUAME, directeur général d'Orange Bank Africa, en tant qu'invité spécial a été principalement animée par trois panélistes, à savoir Caroline LATH et Ahmed DIARRA, respectivement directeur des ressources humaines de Standard Chartered Bank et Ecobank, ainsi que Mamourou SAMAKE, senior manager technologie et digital solution chez Mazars.

Ces panélistes ont dans leurs différentes interventions fait remarquer que la digitalisation, définie comme étant une transformation du processus technologique permet une accélération des services. Son déploiement va entraîner la disparition de certaines fonctions, telle que le métier de caissière et bien d'autres, ainsi que la réduction des agences bancaires. Dans le même temps, ce sont également plusieurs nouveaux métiers qui vont naître.

Ainsi, le secteur bancaire et financier a été invité à s'investir énormément dans ce processus en misant sur la formation digitale des équipes pour amener la clientèle à l'utilisation des TIC. En d'autres termes, le secteur doit emprunter le train de la digitalisation, afin d'assurer une meilleure performance.

Partageant sa riche expérience au cours de cette sympathique soirée, l'invité spécial Jean-Louis MENANN-KOUAME a souligné que par le moyen du digital, il n'a seulement qu'une soixantaine de personnes dans son staff pour faire fonctionner la banque à distance, d'où l'importance de s'approprier les outils de la digitalisation.

Au terme des échanges avec l'auditoire, l'on note que la digitalisation offre de nombreux avantages, en termes d'économie, de gain de temps, d'efficacité, de performance, etc.

Lancée en 2020 par des jeunes cadres de banque, YBC qui veut à but non lucratif, ambitionne à travers ce rendez-vous, offrir davantage de visibilité au secteur bancaire et financier, en détectant des champions du secteur et également soutenir des initiatives positives.

Par ailleurs, YBC s'engage dans la promotion de l'excellence, de par l'organisation dès le premier trimestre 2023 de la première édition de son gala de distinction dénommée " Young Bankers Awards Côte d'Ivoire ". Le lancement officiel s'est déjà déroulé autour d'une conférence de presse tenue le 16 juillet dernier à Abidjan.

Il s'agira à travers cette grand-messe qui va rassembler plus de 800 convives, de récompenser les meilleurs résultats, en termes d'expertise et d'innovations dans l'écosystème bancaire ivoirien. Ces Awards vont également permettre de détecter et magnifier les réalisations des champions du secteur.

Se positionnant comme une célébration de l'excellence, cet évènement de distinction permettra de susciter l'émulation au sein de la nouvelle génération qui est appelée à prendre la relève dans le secteur bancaire.

Narcisse Angan

Publié le 16/09/22 08:48

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

wSy4FCOENbZbiPWcNw76xXxPluP82uOIK595uqoLSvQ False