sikafinance, bourse afrique de l'ouest
se connecter
CONNEXION

Nigéria : Les réserves extérieures chutent de 3 milliards $ en 3 mois

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM ouvre dans 12h6min

Godwin Emefiele, gouverneur Banque Centrale du Nigéria

Le Nigéria, première puissance économique d'Afrique, est confronté ces derniers mois à d'importantes baisses de ses réserves. Une situation qui a sans doute emmené le pays à prendre des mesures notamment contre les importations de certaines denrées alimentaires en vue de préserver ses réserves de change.

Voir aussi - Pour préserver ses réserves de change, le Nigeria veut interdire les importations de produits alimentaires

Selon les données officielles, les réserves en devises du pays sont passées de 45,07 milliards de dollars à la fin juin à 41,85 milliards à la fin septembre, soit une chute de 3,22 milliards de dollars dans un intervalle de 3 mois.

Ce repli des réserves de la Banque centrale du Nigéria s'explique par de nombreux facteurs notamment par le ralentissement des entrées de devises en dollars dû à la baisse des cours internationaux du pétrole qui génère environ 90% des ressources en devises, la baisse des investissements internationaux ainsi qu'à une augmentation des ventes en dollars de la Banque centrale du Nigéria.

D'après des experts locaux, cette baisse pourrait encore s'amplifier. Ils anticipent en effet, un accroissement de demande de devises en relation avec l'accumulation des stocks pour les fêtes de fin d'année. Cela pourrait entraîner de fortes pressions sur les réserves et les faire basculer en dessous des 41 milliards de dollars, un niveau jugé critique pour l'économie.

Olivia Yao

Publié le 08/10/19 16:15

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.