Sénégal : Woodside démarre la production du gisement Sangomar

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 10h6min

Après une longue attente et des reports, les choses se précisent au Sénégal concernant l'exploitation pétrolière et gazière. Sauf dysfonctionnement, Sangomar va très prochainement livrer ses premiers barils de pétrole. La compagnie australienne Woodside Energy a annoncé ce 11 juin avoir commencé à extraire du pétrole du champ de Sangomar via son unité flottante de production, de stockage et de déchargement (FPSO) située au large des côtes du pays.

Cette première extraction de pétrole du champ de Sangomar va selon la source menée à bien la livraison du premier projet pétrolier offshore du pays. " "C'est un jour historique pour le Sénégal et pour Woodside", a déclaré Madame Meg O'Neill, PDG de Woodside.

" Nous sommes fiers des relations que nous avons nouées avec PETROSEN, l'État du Sénégal, et nos principaux sous-traitants internationaux et locaux pour développer cette ressource d'importance nationale ", indique la firme pétrolière dans son communiqué.

"La première mise en production du champ de Sangomar marque une nouvelle ère, non seulement pour l'industrie et l'économie de notre pays, mais surtout pour notre population'', s'est félicité Thierno Ly, le directeur général de PETROSEN E&P. PETROSEN, la société publique qui représente les intérêts de l'Etat sénégalais dans le secteur, détient 18% du gisement contre 82% pour la firme cotée à la bourse d'Australie. 

Sangomar dispose de 23 puits et vise une production de 100 000 barils par jour. Pour la première  phase d'exploitation, le coût projet est estimé entre 4,9 et 5,2 milliards de dollars.

Mouhamadou Dieng

Publié le 11/06/24 10:32

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

mpxuNICirSbRPgjejKUGNaJgV4bX-w8uMGFge1OXt90 False