UMOA : 2 000 milliards FCFA de dépôts franchis par les microfinances fin mars 2022

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 12h45min

Dans l'UMOA, les activités des institutions de microfinance ont affiché une nette croissance au cours des trois premiers mois de l'année 2022, que ce soit en termes de collecte de dépôts, d'octroi de crédits et d'ouverture de comptes.

Ainsi, les dépôts collectés par les systèmes financiers décentralisés se sont accrus de 19,3% (+336 milliards FCFA) pour s'établir à 2 076,84 milliards FCFA au premier trimestre 2022, contre 1 740,8 milliards FCFA à la même période de l'année précédente.

Cette progression est enregistrée en Côte d'Ivoire (+100,44 milliards FCFA), au Burkina (+81,35 milliards FCFA), au Togo (+55,46 milliards FCFA), au Sénégal (+52,4 milliards FCFA), au Mali (+23,43 milliards FCFA), au Bénin (+18,34 milliards FCFA) et au Niger (+4,65 milliards FCFA).

Dans le même temps, l'encours des crédits s'est raffermi de 16% (+268,33 milliards FCFA) pour se situer à 1 946,76 milliards FCFA sur la période sous revue, porté par les concours accordés en Côte d'Ivoire (+73,34 milliards FCFA), au Burkina (+66,84 milliards FCFA), au Sénégal (+47,42 milliards FCFA), au Togo (+38,32 milliards FCFA), au Bénin (+28,36 milliards FCFA) et au Mali (+19 milliards FCFA).

Par ailleurs, le taux brut de dégradation du portefeuille de crédits est demeuré quasi-stable à 8,9% fin mars 2022, contre 8,8% fin mars 2021.

Soulignons que plus de 17 millions de personnes dans l'Union ont bénéficié des services financiers fournis par les institutions de microfinance sur la période sous revue.

Dr Ange Ponou

Publié le 04/08/22 15:16

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

0JImG9RBFqkuj1G1wUqsScjFW9cx2R-eAkp34ldy6Vs False