UMOA : Les Etats prévoient lever 1 000 milliards FCFA au 3ème trimestre 2021

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 8h5min

Sept pays de l'UEMOA à savoir le Bénin, le Burkina, la Côte d'Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger et le Togo prévoient au total emprunter 1 075 milliards FCFA, soit 1,64 milliard d'euros, sur le marché des titres publics de la région pour ce troisième trimestre 2021. Rappelons qu'à fin septembre 2020, le volume prévisionnel des émissions s'était élevé à 1 390 milliards FCFA.

Cette enveloppe qui sera levée via 29 émissions de bons (380 milliards FCFA) et obligations du trésor (695 milliards FCFA) vise à combler le gap du budget des différents émetteurs au titre de l'année 2021.

Pour ce trimestre, c'est la Côte d'Ivoire qui, comme souvent, sera la plus active. Le pays envisage en effet lever au total 385 milliards FCFA, un montant en baisse de 35,3% par rapport aux 595 milliards FCFA prévus à la même période en 2020.

Le Mali et le Burkina Faso suivent avec respectivement 190 milliards FCFA et 165 milliards FCFA à mobiliser. Le Togo et le Niger prévoient lever chacun 110 milliards FCFA quant le Bénin lèvera 100 milliards FCFA. La Guinée-Bissau prévoit, elle, emprunter que 15 milliards FCFA sur la période.

Relevons que ce calendrier est provisoire car n'intégrant pas les émissions du Sénégal.

Pour plus de détails veuillez cliquez sur ce lien

Olivia Yao

Publié le 12/07/21 12:27

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

CvuA_imzJdwvbWiZrsVY_U3RdbJ7PKnHywlO05ozwDU False