Adji Sokhna Mbaye, DG de BOAD Titrisation : ‘’L'opération de titrisation permettra de lever 150 milliards FCFA pour le financement de projets publics et privés’’

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ferme dans 4h5min

 

La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a lancé une vaste opération de titrisation de créances souveraines. Cette opération dénommée ‘'FCTC BOAD DOLI-P 6,10% 2023-2030'', vise à mobiliser des financements pour le développement de l'espace UEMOA. A cet effet, Adji Sokhna Mbaye, DG de BOAD Titrisation, arrangeur de l'opération, et Privat Konan Kouadio, chargé d'affaires institutionnel de la SGI NSIA Finance, co-chef de file du syndicat de placement, ont accordé une interview à Sika Finance pour s'exprimer sur l'initiative.

Bonjour Madame Adji, la BOAD a opté pour la titrisation, pourquoi a-t-elle choisi ce mécanisme financier ?

Ce mécanisme financier est encore peu utilisé sur le marché régional, mais il procure de nombreux avantages pour accroitre les ressources sans intervenir sur le bilan. Autrement dit, il permet de mobiliser des fonds sans augmenter le taux d'endettement. Comme vous l'aurez compris, cela va permettre à la BOAD d'accroitre considérablement son efficacité pour accompagner les Etats dans leurs politiques de développement.

Bonjour M. KONAN Kouadio Privat, pouvez-vous nous expliquer en quoi consiste une opération de titrisation de créances ?

La Titrisation est une technique financière qui permet à une entité de mobiliser des fonds adossés à un portefeuille d'actifs (des créances) qu'elle détient. Les actifs sont donc transformés en titres négociables sur le marché financier (obligations), avec des maturités variées (court, moyen, long terme). Depuis 2010, les opérations de titrisation dans la Zone UEMOA sont régies par le règlement n°02/2010/CM/UEMOA.

Mme Mbaye, Quels sont les Contexte et objectif de l'opération de titrisation des créances de la BOAD ?

‘'Investir pour l'avenir'' est le slogan de cette opération. Elle permettra de lever 150 milliards FCFA pour le financement de projets publics et privés dans le cadre du plan stratégique de la BOAD (DJOLIBA 2021-2025), dont les 5 domaines prioritaires sont :

- Infrastructure

- Agriculture et Sécurité alimentaire

- Énergie

- Santé, Éducation

- Immobilier

L'objectif du Plan 2021-2025 est la recherche d'impacts de développement :

  • Contribuer à la création de 245 000 emplois
  • Augmenter de 88 000 m3/jour la production moyenne d'eau potable
  • Permettre la production de 170 000 tonnes de riz par an
  • Contribuer à environ 3 700 milliards FCFA au PIB des États
  • Mettre en place 13 000 km de routes
  • Contribuer en termes de capacité supplémentaire d'énergie de 380 MW
  • Éviter 18 millions de tonne de CO2

Quels sont les atouts de cette opération de titrisation de créances de la BOAD ?

Cette opération présente le meilleur couple rendement/risque pour les raisons suivantes :

- Le statut de Créancier Privilégié qui confère aux créances un très haut niveau de séniorité ;

- La qualité du Sponsor, la BOAD : meilleure et seule notation Investment Grade dans la zone UEMOA ;

- Une diversification géographique en un seul investissement ;

- Une notation AAA, la meilleure note possible ;

- Un taux de 6,10% net dans toute la zone UEMOA ;

- Une tranche Junior de 1% souscrite totalement par la BOAD renforçant l'alignement d'intérêts avec les investisseurs

- Un compte de réserve de 5% minimum ;

- Le sous-jacent : il s'agit uniquement de créances souveraines avec un risque de défaut très faible ;

- Une duration courte de 2,8 ans.

Konan Kouadio Privat pour finir, comment participer à cette opération de titrisation et quel est le rôle des SGI membres du consortium ?

L'opération de titrisation de créances dénommée FCTC BOAD DOLI-P 6,10% 2023-2030 a été autorisée par l'Autorité des Marchés Financiers de l'Union Monétaire Ouest Africaine (AMF-UMOA) sous le n° FCTC/2023-01/CO-01-2023. Pour participer, les investisseurs peuvent se rapprocher des sociétés de gestion et d'intermédiation membres du consortium de placement (NSIA FINANCE/SGI IMPAXIS SECUTITIES/SGI TOGO). Le consortium a pour mission de placer auprès des investisseurs (personnes physiques et morales) les obligations émises dans le cadre de cette opération. De même, le consortium pour le placement, s'appuiera sur les membres du Syndicat de Placement (les sociétés de gestion et d'intermédiation agréées par l'AMF-UMOA) qui devront transmettre les souscriptions enregistrées à leurs guichets.

Pour en savoir plus : https://boad-doli-20232030.com/

La Rédaction

Publié le 17/03/23 11:17

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

dRaNU_XJhNkNwxzovIzHWMAVl6EoY97Pgdk7Ua0FLBs False