sikafinance, bourse afrique de l'ouest
se connecter
CONNEXION

BRVM : L’exercice 2018 de la SITAB soldé par une perte de 2 milliards FCFA, en amélioration de 50%

CI0000000097 - STBC
La BRVM ouvre dans 10h10min

Les ventes de la Société ivoirienne des tabacs (SITAB) en 2018 ont été marquées par une expansion de 13,55%. En effet, le chiffre d'affaires du leader de l'industrie tabac est passé de 67,2 milliards FCFA en 2017 à 76,3 milliards FCFA en 2018, dopé par une hausse des volumes.

Cette performance de la SITAB a impacté positivement son résultat net, en l'amoindrissant de -4,58 milliards FCFA en 2017 à -2,27 milliards FCFA en 2018, soit une réduction de sa perte de moitié (50,34%).

Par ailleurs, l'on constate dans les états financiers publiés par la SITAB que les impôts et taxes sont passés de 1,45 milliards FCFA en 2017 à 444,6 millions FCFA en 2018. Toutefois, avec le relèvement des droits d'accises à 37% en 2019, il est fort probable que les charges liées à ce poste repartent à la hausse.

Au demeurant, l'état des fonds propres du seul fabricant local de tabac reste alarmant avec un montant négatif de 5,82 milliards FCFA en 2018.

Dans ces conditions, c'est donc fort logiquement que les actionnaires ne s'attendront pas à un quelconque paiement de dividende. Une situation qui dure maintenant 2 ans.

Comportement du cours de l'action SITAB à la BRVM

Les performances boursières du titre SITAB, à l'image de la santé financière de la compagnie, sont très décevantes. Après une perte énorme de 49,03% en 2018, l'année 2019 ne s'annonce pas sous de meilleurs auspices avec une baisse déjà affichée de 34,60% depuis le début de l'année.

Raisonnablement, le titre demeure dans une tendance baissière et évolue en dessous de sa moyenne mobile à 20 jours.

Cette conjoncture défavorable de l'entreprise SITAB, déteint également au marché sur la liquidité du titre qui est par ailleurs marquée par de faibles volumes d'échanges.

Pour accéder à la publication complète, cliquez sur ce lien.

Dr Ange Ponou

Publié le 07/06/19 10:38

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.