BRVM : SAPH rebondit au 3ème trimestre avec un bénéfice de 14,6 milliards FCFA

CI0000000196 - SPHC
La BRVM Ferme dans 3h24min

SAPH | SIFCA Group

La Société africaine de plantations d'hévéa (SAPH) a de quoi donner du baume au cœur des investisseurs après le scénario baissier du premier semestre d'où le résultat net s'était contracté de 25%.

Il faut dire que SAPH, en dépit d'une production quasi-constante, continue de surfer sur une baisse de 24% du kilogramme du caoutchouc sur le marché international (1,78 dollar à 1,34 dollar), à laquelle s'est ajoutée la hausse du dollar par rapport au FCFA qui ont soutenu ses ventes.
Malgré cela, le chiffre d'affaires de la SAPH est ressorti en hausse de 14% 169,15 milliards FCFA par rapport à celui de la même année en 2021 et ce, grâce à un effet volume vendu ayant généré un impact positif.

Cependant, le résultat des activités ordinaires ne pouvait que se consolider en s'établissant à 20,7 milliards FCFA à fin septembre 2022, contre 17,3 milliards FCFA à fin septembre 2021, soit une progression de +20%.

Au 30 septembre 2022, le résultat net de la SAPH a qu'à même réalisé un bond de +13% à 14,6 milliards FCFA, contre 12,9 milliards FCFA au troisième trimestre 2021.

Pour le dernier virage de l'année, la société reste prudente quant à ses perspectives en raison de la dégradation actuelle du marché international.


Comportement de l'action SAPH depuis le début de l'année

L'action SAPH connait une évolution baissière depuis la publication de ses résultats du premier trimestre à fin juin 2022. Cela avait mis fin au tendance haussière du titre porté par sa performance de 271% réalisée en 2021. Notons à ce temps le titre avait touché son plus haut à 6 375 FCFA avant d'entamer une dynamique baissière jusqu' à la date de publication du troisième trimestre, vendredi dernier quand le titre s'échangeait à 5 045 FCFA à la fermeture. Avec la publication de ce rebond de performance, les anticipations des investisseurs qui s'étaient montrés sceptiques vis-à-vis de sa récente publication changeront.

 

Pour participer à la formation, veuillez cliquer ici


Mamadou Diao Barry

La Rédaction

Publié le 03/11/22 11:42

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

dRaNU_XJhNkNwxzovIzHWMAVl6EoY97Pgdk7Ua0FLBs False