Cameroun : Malgré un bond de son activité, le bénéfice annuel du Hilton Hôtel chute de 37%

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 48h40min

La reprise d'activités amorcée par le Hilton Hôtel de Yaoundé en 2021, après la paralysie orchestrée par le Covid-19, s'est poursuivie en 2022. Cameroon Hotels Corporation (CHC), l'entreprise publique qui gère cet établissement hôtelier 5 étoiles, a déclaré un chiffre d'affaires de 12,23 milliards FCFA (environ 18,6 millions d'euros) pour le compte de l'exercice 2022, en hausse de 20,3% en glissement annuel. La valeur ajoutée s'est améliorée de 17% à 6,6 milliards FCFA, de même que les capitaux propres qui ont progressé de 5%.

Cette performance peut être due à une hausse d'activité de l'établissement hôtelier durant la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) de football, organisée dans le pays entre le 9 et le 6 février 2022. Tout au long de cet événement, le Hilton hôtel avait notamment hébergé dans ses chambres, les différentes délégations de la CAF et de la FIFA, ainsi que des délégations de supporters.

Par contre, CHC a enregistré un bénéfice net de 2,08 milliards de FCFA en baisse de 37% par rapport aux 3,29 milliards FCFA engrangés en 2021. Le compte de résultat de l'entreprise attribue cette baisse à un paiement plus important de l'impôt sur le revenu par rapport à l'année d'avant.

En clair, le bénéfice avant impôt en 2022 est ressorti à 3,60 milliards FCFA, mais l'entreprise a dû payer 1,5 milliard FCFA au titre de l'impôt sur le revenu, contre 15 millions FCFA seulement en 2021. Ceci s'explique par la levée des exonérations fiscales accordées aux acteurs du secteur hôtelier entre 2020 et 2021.

En effet, en vue de soutenir les établissements hôteliers durement touchés par la crise sanitaire, le gouvernement camerounais les avait exonérés du paiement de l'impôt sur le revenu et de la taxe de séjour. Une mesure qui n'a pas été reconduite en 2021 imposant à cette entreprise de s'acquitter de ses charges fiscales.

Cameroon Hotels Corporation coté bientôt à la BVMAC  

Rappelons que CHC figure dans la liste des 4 sociétés que l'État camerounais prévoit introduire sous peu à la BVMAC, Bourse régionale commune aux 6 pays de la CEMAC (Gabon, Tchad, Cameroun, Congo, Guinée Équatoriale, RCA).

Cédrick Jiongo

La Rédaction

Publié le 31/08/23 16:53

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

SytcjfySfG1xVwKc1UJq1yUESMTFi8QsukOHIRoxBi0 False