Chute de 63% du bénéfice de la SOGB à fin septembre 2023

CI0000000162 - SOGC
La BRVM Ouvre dans 32h53min

Comme anticipé par les analystes de Sika Finance, les performances financières de la Société des Caoutchoucs de Grand-Béréby (SOGB) affichent une baisse de 63%. En effet, au 30 septembre, le bénéfice de la société agricole dont l'activité se concentre approximativement à 70% sur l'hévéaculture et 30% sur le palmier à huile est ressorti en chute de 63,08% à 4,40 milliards FCFA par rapport à la même période en 2022.

Lire aussi : SOGB : A quoi les investisseurs doivent-ils s'attendre en 2023 ?

Cette baisse de performance est liée aux défis que connaissent les marchés mondiaux de caoutchouc et d'huile de palme brute. En effet les ventes de produits palmiers de la société se sont retractées de 24% par rapport à 2022. Dans la même dynamique, le prix de vente moyen du caoutchouc s'est déprécié de 19% occasionnant une baisse de 21% des vente de la SOGB. De ce fait, le chiffre d'affaires de la société est ressorti à 54,48 milliards FCFA à fin septembre, soit une dégradation de 21,77% comparativement au 3e trimestre 2022.

Bien que les charges courantes se soient établies à 48,34 milliards FCFA contre 53,55 milliards FCFA en 2022, le résultat des activités ordinaires s'est affiché à 6,14 milliards FCFA, en baisse de 61,83%.

En réalisant un résultat net de 4,40 milliards FCFA, les performances financières de la SOGB s'inscrivent dans le sillage des anticipations de l'équipe d'analyste de Sika Finance qui tablait sur une baisse de 24% du chiffre d'affaires et de 64% du bénéfice à l'issue du 1er semestre.

Avec une marge nette qui est passée de 17,1% de septembre 2022 à 8,1% à l'issue des 9 premiers mois de l'année en cours et le postulat que les sociétés agricoles réalisent les plus importants revenus dans la première moitié de l'année, cette année devrait être éprouvante pour la société en termes de performance financière.

 Voir la publication

L'évolution de l'action SOGB à la BRVM

L'action SOGB évolue à ses plus bas niveaux depuis plus de 2 ans. A la clôture du 26 octobre, le cours de situait à 3 695 FCFA ressortant une moins-value de 34,83% depuis le 1er janvier. Cette tendance de l'action est corrélée à l'attente des investisseurs de voir les cours du caoutchouc et d'huile de palme brute repartir à la hausse.

Ces résultats financiers devraient créer une réaction du marché, en faisant plier le titre à des nouveaux seuils.

Sékou Karamoko

La Rédaction

Publié le 27/10/23 09:59

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

rlE5iDidaOb3xmTxbzs-X4Av8wTLcZWvL9mdELaCFhk False