Congo : Pose de la première pierre d’une usine de gaz naturel liquéfié

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 8h7min

 

La major italienne ENI annonce la pose de la première pierre de Congo LNG, le premier projet de Gaz naturel liquéfié (GNL) du Congo est l'une des principales initiatives de diversification de la production de la multinationale.

Cette pose de première pierre a été effectuée ce 25 avril à Pointe Noire par le président de la République congolaise, Denis Sassou Nguesso, et la directeur général de ENI, Claudio Descalzi.

Congo LNG exploitera les énormes ressources gazières du bloc Marine XII, répondant aux besoins de production d'électricité du pays tout en alimentant les exportations de GNL, fournissant de nouveaux volumes de gaz aux marchés internationaux, indique un communiqué publié ce 25 avril par ENI.

Le projet devrait atteindre une capacité globale de production de 3 millions de tonnes par an de GNL à l'horizon de 2025. En effet, le vaste projet comprend l'installation de deux usines Flottantes de liquéfaction de gaz naturel (FLNG) sur les champs de Nenè et Litchendjili déjà en production, et sur les champs encore à développer.

La première usine FLNG d'une capacité de production de 0,6 million de tonnes par an, entrera en production en cette année 2023. La seconde usine déjà en construction sera opérationnelle en 2025 avec une capacité de 2,4 millions de tonnes par an.

"Nous célébrons aujourd'hui le lancement de l'un des principaux projets d'ENI, rendu possible par la collaboration avec la République du Congo et destiné à contribuer de manière significative à la sécurité énergétique et à la compétitivité industrielle de l'Italie et de l'Europe…..'', a déclaré Claudio Descalzi, directeur général d'ENI.

Narcisse Angan

Publié le 25/04/23 17:24

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

Gq7qfasiSWWnX1XMzPDxZ_dH2_UFtRAuic7QqA8NOZk False