Côte d’Ivoire : Forte baisse des livraisons de cacao aux ports d’Abidjan et San Pedro

ABC000000094 - ABCCA
La bourse Ferme dans 2h53min

En Côte d'Ivoire, les tensions autour de la présidentielle ont impacté les arrivées de cacao dans les ports. Ces lundi et mardi, il est estimé que 29 000 tonnes de fèves ont été débarquées aux ports d'Abidjan et de San Pedro, contre 62 000 tonnes sur la même période une semaine plus tôt, indique Reuters qui cite des exportateurs.

L'année dernière, en pareille période, ce sont 44 000 tonnes qui avaient été livrées, souligne le confrère.

Les violences qui ont émaillé la période électorale et les tensions persistantes, notamment dans les zones de production, alimentent les craintes des planteurs qui hésitent à rejoindre leurs plantations, tout comme les intermédiaires qui doivent parcourir les zones rurales pour l'achat de fèves.

Voir aussi - Côte d'Ivoire : Les multinationales suspendent leurs achats de cacao

" Les activités de production de cacao ont ralenti dans les régions agricoles, ce qui fait craindre qu'une impasse prolongée ne pèse sur le secteur qui prévoit une récolte et une exportation maximales de la principale récolte de cacao entre novembre et décembre ", indique Reuters.

La campagne ouverte depuis le 1er octobre est dans une phase importante où la plus grande partie de la production doit être récoltée sur une période allant jusqu'à fin février. Et dans un contexte où la crise de la covid-19 a induit un ralentissement de l'activité économique, les exportations de fèves sont impératives pour alimenter les caisses de l'Etat ivoirien.

Jean Mermoz Konandi

Publié le 05/11/20 15:27

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

dRaNU_XJhNkNwxzovIzHWMAVl6EoY97Pgdk7Ua0FLBs False