Côte d’Ivoire : Les multinationales suspendent leurs achats de cacao

ABC000000094 - ABCCA
La bourse Ferme dans 1h42min

L'euphorie qui a marqué l'ouverture de la nouvelle campagne d'achat de cacao aura-t-elle été de courte durée ? Un différend oppose actuellement le Conseil Café Cacao (CCC) et les multinationales qui ont suspendu leurs achats de contrats de cacao depuis "au moins un mois", informe l'agence américaine Bloomberg.

Regroupées au sein du GEPEX, ces firmes exigent en effet une réduction du prix qui leur est appliqué par le gouvernement en raison du ralentissement de la demande mondiale de fèves qui se ressent sur les cours à l'international.

Dans les détails, l'organisation a proposé au CCC de baisser la prime relative à la qualité des fèves pour une fourchette de 20 à 50 livres sterling sur la tonne de fèves, contre une prime actuellement exigible de 70 à 100 livres. Une demande à laquelle le CCC n'a pas encore donner de suite et qui est à l'origine d' " une impasse ", explique le confrère.

Si le CCC a déjà vendu par anticipation 1,45 million de tonnes sur les 1,7 million attendues au terme de la principale campagne (octobre à mars), les opérateurs espèrent pouvoir donc renégocier la prime sur la qualité sur le volume restant. Ces derniers, dont les groupes Cargill et Olam, estiment en effet subir des pertes équivalentes à 0,02 $ par kilogramme de fèves (environ 13 FCFA) en plus de faire face à une nette baisse de la demande en lien avec la crise de la Covid-19.

Cet imprévu risque de perturber la campagne qui a démarré ce 1er octobre alors qu'aux craintes relatives à la baisse de la demande, s'ajoutent celles d'une surproduction. Une étude de Bloomberg anticipe un excédent de 200 000 tonnes au terme de la saison contre une prévision d'excédent de 300 000 tonnes pour Citigroup.

Il faut signifier que la prime sur la qualité est l'une des trois composantes du prix appliqué aux exportateurs, en plus du prix d'achat et du différentiel de prix de 400$.

Jean Mermoz Konandi

Publié le 24/10/20 13:37

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

wyizH7oJTcwZT5t4sttC5FI_8AeHvVKnP3OuziKefQg False