Côte d’Ivoire : La fintech Djamo réussit une levée record de 14 millions de dollars

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ferme dans 0h57min

La fintech Djamo vient de réussir une levée record de 14 millions de dollars, soit 8,9 milliards FCFA, devenant ainsi la première start-up ivoirienne à réaliser la plus importante levée de fonds devant la start-up de e-commerce Anka qui détenait ce record grâce à une levée de 6,2 millions de dollars en janvier dernier.

Cette opération a été menée principalement par Enza Capital, Oikocredit et Partech Africa, avec la participation d'autres investisseurs.

"Cette nouvelle injection de capital permettra à l'entreprise de s'étendre à de nouveaux marchés et d'enrichir sa gamme de services financiers et ainsi, d'offrir plus d'autonomie à ses clients dans la gestion de leurs finances personnelles", précise le communiqué de la start-up.

Djamo souhaite ainsi s'attaquer au faible de taux bancarisation de la région grâce à son produit phare qu'est la carte de débit alimentée par Visa, rechargeable notamment à partir d'un compte mobile money, et qui permet aux utilisateurs d'effectuer des achats en ligne sur des sites tels qu'Amazon, Alibaba ou Netflix.

L'application de Djamo permet l'interopérabilité entre les banques et les opérateurs de mobile money, ce qui signifie que ses clients en Côte d'Ivoire peuvent envoyer de l'argent depuis leurs comptes bancaires vers des portefeuilles de mobile money, et inversement.

Lancée en novembre 2020 par Régis Bamba et Hassan Bourgi, l'application Djamo compte actuellement plus de 500 000 clients, soit une augmentation de plus de 5 fois par rapport aux 90 000 clients que comptait la fintech en février 2021.

La Rédaction

Publié le 24/11/22 10:51

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

wyizH7oJTcwZT5t4sttC5FI_8AeHvVKnP3OuziKefQg False