Côte d’Ivoire : La GESTOCI double sa capacité de stockage de super sans plomb à Yamoussoukro

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 14h57min

La capacité de stockage de super sans plomb, sur la plateforme de la GESTOCI, Société publique ivoirienne assurant la gestion des stocks de produits pétroliers, à Yamoussoukro, la capitale de Côte d'Ivoire, a doublé.

Elle est en effet passée de 25 000 à 45 000 m3 avec la mise en service d'un nouveau réservoir de 20 millions de litres, soit 20 000 m2 (bac R12), depuis ce 21 octobre en présence de Mamadou Sangafowa-Coulibaly, ministre ivoirien en charge des Mines, du Pétrole et de l'Energie, indique un communiqué publié ce 23 octobre.

Ce renforcement de la capacité de stockage du super vise à satisfaire les besoins croissants exprimés par les zones Centre, Nord et Ouest du pays, ainsi que les pays de l'hinterland, à savoir le Mali et le Burkina Faso.

Voir aussi - Côte d'Ivoire : La Gestoci renforce sa capacité de stockage en gaz butane de 4 000 tonnes

L'inauguration de cette sphère permet désormais la disponibilité du super à Yamoussoukro en 12 jours contre 6 par le passé. Elle va également offrir l'opportunité de fidéliser et d'accroître l'attractivité du corridor ivoirien en matière de produits pétroliers envers les pays de la sous-région. 

Pour Mamadou Sangafowa-Coulibaly, le contexte international impose à accorder une importance particulière au stockage de produits pétroliers. ‘'Le contexte international aujourd'hui est beaucoup plus complexe. La chaine d'approvisionnement de tous les pays consommateurs se complexifie. Dans un tel contexte, l'autonomie, le stockage prend une place beaucoup plus importante. Raison pour laquelle je salue cette initiative et je rassure la direction générale de mon soutien. ", a-t-il déclaré.

Il a en outre annoncé la restructuration prochaine du conseil d'administration de la GESTOCI ‘'pour que l'actionnariat reflète la contribution des différentes parties afin de faire des levées de financements pour investir''.

Soulignant les gros défis à relever au profit de la GESTOCI, le ministre ivoirien a évoqué la modernisation des installations techniques, le rehaussement du taux de rotation des camions aux chargements, l'augmentation des capacités de stockage pour couvrir les besoins nationaux en vue de satisfaire les besoins des pays de l'hinterland, en leur assurant un service de qualité et empreint de compétitivité.

Dans le détail, il s'agira, entre autres, du démarrage du chantier de réhabilitation du dépôt de Bouaké qui est non opérationnel depuis 2002, le projet du pipeline 12 pouces multiproduits Abidjan-Yamoussoukro, la construction d'un pipeline de 16 pouces multiproduits Abidjan - Ferkessédougou, la transformation du pipeline Abidjan-Bouaké en pipeline gaz-butane, la construction d'un pipeline de 14 pouces de gaz naturel Abidjan-Bouaké.

Narcisse Angan

Publié le 23/10/23 17:24

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

UkpG8oY3yV2Cty7uZqMFTm0R51o2fmXQGnFTY6xKBgw False