sikafinance, bourse afrique de l'ouest
se connecter
CONNEXION

Côte d’Ivoire : La SACC, le repreneur de SAF Cacao, relance ses activités et s'engage à honorer ses dettes

ABC000000094 - ABCCA
La bourse ouvre dans 11h55min

La SACC, le repreneur de SAF Cacao, reprend du service et compte honorer ses engagements envers ses créanciers, a confié à Reuters Guy Roger Coulibaly, le directeur général de la société. Une perspective saluée par le secteur bancaire qui charrie une créance d'environ 150 milliards FCFA envers cette dernière.

Approchés par le confrère, certains de ces établissements ont indiqué suivre de près le dossier et s'avouent satisfaits de son évolution. " La vente des actifs à SACC a entraîné une restructuration qui a permis d'assainir les comptes et de générer de bonnes perspectives " a déclaré un responsable en charge du département du cacao dans une banque.

La SACC qui a obtenu son agrément d'exportateur de fèves pour cette campagne 2019/2020 ouverte ce 1er octobre, table sur un volume de 100 000 tonnes pour cette saison avec un objectif de 150 000 tonnes d'ici trois ans. Des volumes qui se rapprochent des 200 000 tonnes de cacao traitées par l'ex SAF Cacao.

Voir aussi - Côte d'Ivoire : Près de 80 sociétés agréées pour les exportations de cacao

" L'affaire SAF Cacao est derrière nous maintenant. Nous bénéficions de la confiance des banques et du CCC (Conseil Café Cacao, ndlr) et nous travaillons au remboursement de toutes nos dettes dans les 10 ans conformément à l'accord ", a rassuré Roger Coulibaly.

La douzaine de banques avait pour l'essentiel accepté en effet d'étaler sur 10 ans le remboursement de leurs créances. Un accord qui ne les a pas empêchés, pour la plupart, de provisionner la totalité de ces créances.

Jean Mermoz Konandi

Publié le 08/10/19 09:30

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.