Côte d’Ivoire : Le chinois CEEC décroche le contrat de construction de la première centrale biomasse

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 41h10min

Le projet de construction de la plus grande centrale biomasse en Afrique de l'Ouest se précise. BIOVEA Energie qui porte le projet vient d'annoncer avoir conclu un accord avec la firme chinoise CEEC (Energy CHINA) pour sa réalisation.

Présenté comme un contrat ‘'clé en main'', l'accord porte sur " la conception, la fourniture et la construction clé en main de la centrale à biomasse de production d'électricité de 2 x 23MWe ", indique la firme ce 9 août.

La centrale qui sera construite à Ayebo, dans la zone de Grand Bassam dans le sud-est ivoirien sera la première du pays va être alimentée par les déchets agricoles issus de l'exploitation des vastes plantations de palmier à huile de la région.

BIOVEA Energie, une joint-venture entre le groupe agro-industriel ivoirien SIFCA, EDF et le gestionnaire de fonds Meridiam, avait obtenu en juin 2021 une enveloppe globale de 178 millions d'euros, soit 116,7 milliards FCFA, afin de boucler le financement du projet dont le coût était alors estimé à 232 millions d'euros, soit 152 milliards FCFA. Le financement avait été apporté par Proparco et le gestionnaire de fonds EIAF, en partie sous forme de subvention (pour 13 millions d'euros).

Voir aussi - Côte d'Ivoire : 117 milliards FCFA pour la plus grande centrale à biomasse d'Afrique de l'Ouest

La centrale, véritable projet d'économie circulaire, va valoriser les déchets agricoles des exploitations de 12 000 planteurs et devrait ainsi améliorer leurs revenus d'environ 20% selon les documents consultés par Sika Finance. Elle devrait en outre alimenter en électricité 1,7 million de personnes, renforcer le mix énergétique du pays avec l'accroissement des énergies renouvelables dans la production électrique, et surtout réduire les émissions de CO2 du pays de 4,5 millions de tonnes au cours des 25 premières années de sa mise en exploitation.

Notons que EDF contrôle 40% de BIOVEA Energie contre 36% pour Meridiam et 24% pour le groupe SIFCA.

Jean Mermoz Konandi

Publié le 12/08/22 19:35

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

D2Ivwev3yT5CtaKb3BsxsoIMV97MEAlrsKYgkf8WghI False