sikafinance, bourse afrique de l'ouest
se connecter
CONNEXION

Côte d’Ivoire : L’excèdent du secteur électrique bondit de 700% à 9 milliards FCFA en 2019

CI0000000212 - CIEC
La BRVM ouvre dans 64h7min

Il semble que la politique de prix mise en place par l'Etat ivoirien en 2016 pour résorber le déficit financier du secteur électrique en Côte d'Ivoire oxygène cette branche qui enregistre pour la deuxième année consécutive un excédent de 9,22 milliards FCFA en 2019.

En effet, sur la période, le secteur de l'électricité a généré des recettes de 643,91 milliards FCFA contre des dépenses de 634,68 milliards FCFA.

Voir aussi - Côte d'Ivoire : Le secteur électrique retrouve son équilibre financier avec un excédent de 1,042 milliard FCFA

Comparativement à 2018, l'excédent a progressé de 786,54%. Une extraordinaire performance qui vient une fois de plus rassurer sur la viabilité du secteur qui a été confronté ces dernières années à un déséquilibre qui rendait problématique la rémunération de la chaine des acteurs du secteur.

Il faut noter que les opérateurs de centrales thermiques (et les barrages hydroélectriques propriétés de l'Etat) vendent leur production à la CIE, le concessionnaire du service public d'électricité, chargée de la distribuer et de la facturer aux consommateurs. Et c'est cette facturation qui permet de rémunérer l'ensemble des intervenants de la chaîne, opérateurs, CIE et Etat.

Le fait que le secteur parvient désormais à dégager un excédent est une bonne nouvelle pour les acteurs, notamment la CIE, assurés de ne plus trainer des arriérés d'impayés.

Relevons par ailleurs qu' en 2019, la production brute d'électricité du pays s'est embellie de 6,16% à 10 613,13 GWh.

Cette production provient à 67,2 % des sources thermiques et à 32,8% de l'hydrauliques.

Olivia Yao

Publié le 28/05/20 14:10

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.