sikafinance, bourse afrique de l'ouest
se connecter
CONNEXION

Covid-19 : L'OMS accepte enfin de travailler avec Madagascar sur le CovidOrganics

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM ouvre dans 2h2min

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a accepté, ce 21 mai 2020 via une visioconférence entre son directeur, Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus et Andry Rajoelina, le président de Madagascar, de prendre part aux essais cliniques liés au CovidOrganics (CVO), le remède malgache dans la lutte contre l'éradication de la Covid-19 ; en vue de son adoption à une large échelle.

En clair, l'OMS administrera ce traitement à un plus grand nombre de patients atteints de la Covid-19 en guise de test afin que les résultats scientifiques qui en sortiront soient accepter à l'échelle mondiale.

Ainsi, pour Tedros Adhanom Ghebreyesus, l'unité sur la médecine traditionnelle de l'OMS sera impliquée dans ce processus pour affiner les protocoles afin que les essais cliniques liés au CovidOrganics réussissent.

Il s'agit là d'une étape cruciale pour la reconnaissance au niveau mondial de ce remède qui a pourtant été boudé lors de son lancement par la représentation locale de l'OMS à Madagascar et déjà utilisé dans la plupart des pays de la CEDEAO dont le Sénégal, la Guinée-Bissau, le Ghana, le Nigéria.

Pour ce faire, le Madagascar doit révéler la composition exacte de ce protocole à l'OMS dont on sait déjà qu'il est une tisane à base de l'Artemisia, une plante médicinale bien connue pour ses vertus dans le traitement du paludisme.

C'est dans ce cadre que Tedros Adhanom Ghebreyesus a accepté de signer l'accord de confidentialité ou de non-divulgation des composantes du CovidOrganics proposé par Madagascar visant à empêcher que la " paternité " de ce protocole ne soit subtilisée par d'autres chercheurs.

Dr Ange Ponou

Publié le 22/05/20 00:36

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.