La référence de l'actualité économique dans l'UEMOA

sikafinance, bourse Côte d'Ivoire

Covid-19/BCEAO : 5 198 milliards FCFA pour la 16ème opération d’injection de liquidités au taux fixe de 2%

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM ouvre dans 13h26min

La Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'ouest (BCEAO) a injecté ce 13 juillet 2020, comme à l'accoutumée, de la liquidité dans l'économie des pays de l'UEMOA en fonction des besoins exprimés par les banques commerciales de la zone.

Pour cette seizième opération d'open-market depuis l'apparition de la pandémie de la Covid-19 dans l'espace, la Banque centrale a procédé à une double injection de liquidités : la première portant sur un montant de 3 480 milliards FCFA à une maturité d'une semaine (7 jours) quand la seconde a concerné une maturité d'un mois (28 jours) pour un montant de 1 718 milliards FCFA.

Notons qu'à ces deux injections de liquidités, il est rattaché un taux d'intérêt fixe de 2%, le plus faible taux directeur de l'histoire de l'institution d'émission monétaire de l'Union.

Voir aussi - Covid-19/BCEAO : 3 385 milliards FCFA pour la 15ème opération d'injection de liquidités au taux fixe de 2%

Ainsi, 88 banques ont été servies au guichet de refinancement d'une semaine, tandis que 40 se sont présentées au guichet de refinancement d'un mois.

Au total, les banques commerciales ivoiriennes ont été refinancées à hauteur de 1 419 milliards FCFA, dont 1 015 milliards FCFA à une maturité d'une semaine et 404 milliards FCFA selon la maturité d'un mois.

Parallèlement, les banques commerciales du Sénégal ont sollicité les deux guichets ouverts de la Banque centrale pour un besoin de liquidités de 794 milliards FCFA, contre 738 milliards FCFA et 723 milliards FCFA respectivement pour le Burkina Faso et le Mali.

Les montants de refinancement des banques se sont établis respectivement à 698 milliards FCFA, 433 milliards FCFA, 340 milliards FCFA et 53 milliards FCFA pour le Bénin, le Togo, le Niger et la Guinée-Bissau.

Dr Ange Ponou

Publié le 16/07/20 16:26

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.