La référence de l'actualité économique dans l'UEMOA

sikafinance, bourse Côte d'Ivoire

Economie mondiale : Le FMI dégrade ses prévisions de croissance pour 2021

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM ouvre dans 40h18min

Le Fonds monétaire international (FMI) a procédé ce 12 octobre 2021 à la publication de son 4ème rapport intitulé "Perspectives de l'économie mondiale" depuis le début de l'année. On y note une légère dégradation de ses prévisions de croissance pour l'économie mondiale en 2021.

En effet, l'institution de Bretton Woods anticipe désormais une croissance de 5,9% dans le monde en 2021, alors que celle-ci était projetée à 6% en 2021 selon l'édition de juillet 2021 des Perspectives de l'économie mondiale (PEM).

"Cette révision à la baisse résulte d'une dégradation de la situation dans les pays avancés, en partie due à des ruptures d'approvisionnement, et dans les pays en développement à faible revenu, principalement en raison de l'aggravation de la dynamique de la pandémie", précise l'institution financière international.

Ainsi, la croissance économique est désormais attendue à 5,2% en 2021 dans les pays avancés, alors qu'elle était estimée à 5,6% lors des prévisions du mois de juillet 2021.

Pour le FMI, cette situation qui dénote d'un net accroissement de l'incertitude au niveau mondial réside dans la propagation rapide du variant Delta et la menace de nouvelles souches du virus, complexifiant ainsi les choix des pouvoirs publics qui ne dispose que d'une marge de manœuvre restreinte.

Cette évolution a été cependant partiellement compensée par des perspectives à court terme plus favorables pour certains pays exportateurs de produits de base, du fait de la hausse des prix correspondants.

Les perspectives de croissance s'améliorent en Afrique subsaharienne

C'est le cas notamment de l'Afrique subsaharienne qui a vu ses prévisions de croissance pour 2021 rehaussée par le FMI, cette dernière est passée de 3,4% en juillet 2021 à 3,7% en octobre 2021.

Cette amélioration de la conjoncture est liée aux perspectives plus favorables des deux principales économies de la région, à savoir le Nigéria et l'Afrique du Sud dont le PIB devrait respectivement croître de 2,6% et 5% en 2021, contre 2,5% et 4% lors des prévisions de juillet 2021.

Dans le même temps, le FMI a maintenu inchangé à 4,9% ses prévisions de croissance pour la production mondiale en 2022.

Dr Ange Ponou

Publié le 13/10/21 08:55

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.