Ghana : Un nouveau soutien financier de 600 millions de dollars annoncé par le FMI

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 7h52min

Le Fonds monétaire international (FMI) a conclu un accord pour débloquer environ 600 millions de dollars (environ 7 milliards de cedis ou 37,6 milliards FCFA) en faveur du Ghana, suite à la première revue du programme économique du pays dans le cadre de l'accord sur la Facilité élargie de crédit (FEC).

L'accord, qui était soumis à l'approbation de la direction du FMI et à l'examen du conseil d'administration, intervient après que le Ghana ait fait des progrès significatifs dans la mise en œuvre de réformes économiques et financières.

“Face à une crise économique et financière aiguë, les autorités du pays ont ajusté les politiques macroéconomiques, mené à bien leur opération de restructuration de la dette intérieure et lancé des réformes de grande ampleur. Ces actions produisent déjà des résultats positifs”, a déclaré Stéphane Roudet, chef de mission pour le Ghana au FMI.

Le Ghana a réussi à réduire son déficit primaire budgétaire d'environ 4 points de pourcentage du PIB en 2023, grâce à une gestion rigoureuse des dépenses et à une augmentation des recettes non pétrolières. Les autorités ont également élargi les programmes de protection sociale pour atténuer l'impact de la crise sur les populations les plus vulnérables. La prochaine étape cruciale pour Accra est de conclure un accord avec les créanciers officiels sur les conditions d'un traitement de la dette conforme aux paramètres du programme et aux objectifs d'endettement approuvés par le conseil d'administration du FMI.

C'est en mai dernier que le pays s'est engagé dans ce programme économique avec le FMI. Accra était alors confronté à des chocs extérieurs importants qui ont exacerbé les vulnérabilités budgétaires et de la dette préexistantes. Cette situation a entraîné une perte d'accès aux marchés internationaux, un financement intérieur de plus en plus limité et une dépendance à l'égard du financement monétaire du gouvernement. En outre, la baisse des réserves internationales, la dépréciation du Cedi, la hausse de l'inflation et la chute de la confiance des investisseurs nationaux ont finalement déclenché une crise aiguë.

Ce nouveau décaissement porte à 1,2 milliard de dollars, le montant total du soutien financier du FMI versé au titre de l'accord depuis mai 2023. Pour rappel, l'accord a été approuvé par le Conseil d'administration du FMI pour un montant total de 3 milliards de dollars, qui seront décaissés progressivement au cours des 36 mois de durée du programme FEC. Le programme FEC vise à restaurer la stabilité macroéconomique et la viabilité de la dette et comprend de vastes réformes visant à renforcer la résilience et la viabilité de la dette, et à jeter les bases d'une croissance plus forte et plus inclusive.

Jean-Marc Gogbeu

Publié le 06/10/23 15:06

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

Gq7qfasiSWWnX1XMzPDxZ_dH2_UFtRAuic7QqA8NOZk False