La BAD alloue 74,5 millions d’euros au Sénégal pour des réformes et le développement industriel

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 10h21min

 

Le Conseil d'administration du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, le 1er décembre 2023, un prêt de 74,5 millions d'euros, soit 49 milliards FCFA, au Sénégal. L'enveloppe est destinée à la mise en œuvre de la première phase du Programme d'appui à la mobilisation des ressources et au développement industriel (PAMRDI-I).

Ledit programme a pour objectifs d'élargir l'assiette fiscale, d'améliorer l'efficience dans le contrôle et le recouvrement des impôts et taxes, de rendre le pays plus attractif aux investissements privés, promouvoir le secteur privé et sa formalisation, et de renforcer la compétitivité industrielle. Il permettra également de mettre en œuvre la stratégie de développement du secteur privé, la Politique et la stratégie industrielle du pays, ainsi que la stratégie nationale intégrée de formalisation de l'économie informelle.

Le prêt de la BAD soutient entre autres aussi la mise en œuvre du Programme national de développement des Agropoles du Sénégal ; l'opérationnalisation du statut de l'entreprenant (afin d'encourager le secteur informel à se formaliser) et la mise en place du cadre réglementaire pour la régulation des produits agricoles ciblés et de leurs dérivés dans le cadre des agropoles.

Ainsi avec ce programme, le nombre d'opérateurs économiques du secteur informel ayant le statut d'entreprenant devrait s'accroître pour passer de 0 en 2022 à 30 000 en 2024, dont 30 % de femmes.  De même, la part du secteur manufacturier dans le produit intérieur brut du pays devrait passer de 15,6 % en 2021 à 17,6 % en 2024.

" Ce nouveau programme, approuvé par le Conseil d'administration, vise à améliorer le cadre macroéconomique et financier du Sénégal à travers l'amélioration de la mobilisation des ressources domestiques, qui passera de 18,2 % du produit intérieur brut en 2022 à 19,4 % en 2024. Le programme soutient plusieurs réformes et mesures en rapport avec la Stratégie de recettes à moyen terme, en cours de mise en œuvre ", a déclaré Mohamed Chérif, responsable du bureau-pays de la BAD au Sénégal.

Au 31 octobre 2023, la Banque disposait d'un portefeuille actif de 35 projets au Sénégal, pour des engagements de 2,1 milliards d'euros.

Mouhamadou Dieng

Publié le 02/12/23 12:34

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

pl22Oan1tDDY3Ns5fKU4hc4e8YTbZR1ws4eXraWKg8U False