Le baril du pétrole dépasse les 100 dollars sur fond de crise entre la Russie et l'Ukraine

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ferme dans 2h18min

Les cours du pétrole brut ont flambé sur le marché international, dans un contexte de la montée des tensions entre l'Ukraine et la Russie.

Clôturant le 23 février à près de 93 dollars le baril, le Brent, le pétrole de référence londonienne, a franchi ce 24 février la barre des 100 dollars pour s'établir à 104,80 dollars à 11h37min, une première depuis 8 ans.

Pour rencontrer une pareille situation dans l'histoire, il faut remonter en effet en 2014 où dans un contexte de durcissement des sanctions internationales contre Téhéran et les tensions géopolitiques au Moyen-Orient, le cours du Brent s'était élevé au-dessus des 100 dollars le baril.

Dans le même sillage, le WTI, le pétrole de référence américaine, a grimpé de 99,44 dollars.

La raison de cette flambée c'est que les investisseurs anticipent une baisse de l'offre mondiale de l'or noir. En effet, dans le contexte de la crise entre l'Ukraine et la Russie, cette dernière étant numéro 2 mondial du brut après les Etats-Unis, la production mondiale du pétrole pourrait chuter et entrainer une pénurie face à une demande en forte croissance.

Si cette tendance haussière se poursuivait, elle enchanterait bien les pays africains comme le Nigéria, l'Angola et le Congo qui verront une amélioration de leurs recettes d'exportation.

Toutefois, l'on relève que le revers de cette situation serait notamment la hausse du coût du transport et le renforcement des tensions inflationnistes.

Olivia Yao

Publié le 24/02/22 12:06

1 commentaire sur cet article. Participez à la discussion.
folly


24/02/22 18:53
Une 3ème guerre mondiale se profile ou la montée des anarchistes...
Quand la survie fait face à l'économie c'est la guerre. Sachons raison gardée.

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

MJTXPu02aTW5pMayXYmJSFlzAAVf7tDqA3RdYLkMm0I False