Le bénéfice de NSIA Banque Côte d’Ivoire bondit à 11,4 milliards FCFA à fin juin 2023

CI0000002416 - NSBC
La BRVM Ouvre dans 16h48min

Au terme de ce 1er semestre, NSIA Banque CI a enregistré de solides performances financières dans la continuité de ceux du 1er trimestre 2023. En effet, avec les contributions majeures de la marge d'intérêts (+15% à 29,4 milliards FCFA) et la marge sur commissions (+13%), le Produit Net Bancaire (PNB) s'est amélioré de 14,6% pour s'établir à 41,4 milliards FCFA, contre 36,1 milliards FCFA à fin juin 2022.

Bien que les charges d'exploitation aient augmenté de 10% à 21,3 milliards FCFA, la croissance du PNB dans des proportions plus importantes que les charges a permis de faire reculer le coefficient d'exploitation à 60,4% (contre 63,4% auparavant). Le résultat brut d'exploitation ressort ainsi bonifier de 24% à 16,4 milliards FCFA.

Du côté du coût net du risque, l'on constate une légère dégradation de 3% à 3,69 milliards FCFA contre 3,59 milliards FCFA à fin juin 2022. Le résultat net est donc ressorti à 11,4 milliards FCFA, en amélioration de 18,5% comparativement au 1er semestre 2022 où il s'est établi à 9,62 milliards FCFA.

Les indicateurs bilanciels ont également affiché des progressions. En effet, les dépôts de la clientèle se sont renforcés de 13% à 1 380 milliards FCFA contre 1 220 milliards FCFA à fin décembre 2022. Quant aux créances sur la clientèle, elles se sont appréciées de 6% à 1 141 milliards FCFA sur la même période.

 Voir la publication

Comportement de l'action NSIA Banque

 

Sur les 6 premiers mois de l'année, la valeur NSIA Banque CI affiche un cours en régression de 7,95% à 5 500 FCFA. Bien que ce cours soit en recul comparativement à début janvier 2023, l'on note cependant une amélioration de ce dernier. En effet, le titre avait chuté à sa plus faible valeur (4 700 FCFA) sur ces 6 derniers mois avant de repartir progressivement à la hausse. De même, il convient de noter que l'action présente un PBR (0,82x) et un PER (4,20x) bien en dessous des PBR (1,27x) et PER (4,20x) moyen du secteur finance de la BRVM. Ce qui traduit que la valeur reste sous-évaluée par rapport à ses pairs du secteur financier : elle recèle donc d'un bon potentiel de hausse.

Lire le tableau de bord sectoriel

Nadianaya Ouattara

La Rédaction

Publié le 24/08/23 10:46

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

CvuA_imzJdwvbWiZrsVY_U3RdbJ7PKnHywlO05ozwDU False