sikafinance, bourse afrique de l'ouest
se connecter
CONNEXION

Le Qatar s’allie à Total dans l’offshore ivoirien

ABC003500455 - ABCSC
La bourse ouvre dans 2h44min

La firme Qatar Petroleum annonce avoir conclu un accord avec le major français Total pour une prise de participation dans deux actifs pétroliers que ce dernier détient dans l'offshore ivoirien. Le deal porte sur les blocs CI-705 et CI-706 dans lesquels le français, qui détenait initialement une participation de 90%, va en céder 45% à son nouveau partenaire qatari.

" L'acquisition de participations directes dans ces deux blocs constitue un ajout important au portefeuille en amont de QP (Qatar Petroleum, ndlr) en Afrique, et représente le premier investissement de QP en Côte d'Ivoire. L'offshore africain est un domaine clé pour la stratégie de croissance internationale de QP " a signifié à la suite de l'accord Saad Sherida Al-Kaabi, ministre qatari des Affaires énergétiques et président Qatar Petroleum.

Qatar Petroleum est un important conglomérat public dont les activités couvrent à large éventail d'opérations allant de l'exploration pétrolière aux services financiers en passant par la production, le stockage, la vente de produits pétroliers et gaziers ou encore d'engrais chimiques.

Du côté de l'Etat ivoirien, l'on se félicite de l'arrivée d'un géant du secteur pétrolier alors qu'Abidjan s'évertue à attirer des investissements dans ses eaux relativement peu explorées encore.

" Cette participation, qui est la première de QP en Côte d'Ivoire, a été rendue possible grâce aux visites, au Qatar, du président Ouattara et aux différentes rencontres et roadshows pétroliers, de promotion des investissements dans le bassin sédimentaire ivoirien, organisés par le ministère du Pétrole et de l'Energie avec les entreprises pétrolières dont QP ", a salué Abdourahmane Cissé à la tête de ce département ministériel.

Les deux blocs qui s'étendent sur 3 200 km² présentent un potentiel intéressant avec des traces d'hydrocarbures entre 1 000 et 2 000 mètres de profondeurs selon QP. Ils sont situés à 35 km du rivage et sont proches des champs déjà en exploitation Espoir et Baobab, opérés par Foxtrot, filiale de Bouygues.

La Côte d'Ivoire reste un modeste producteur de pétrole avec une production oscillant bon an mal an entre 30 000 et 45 mille barils jour. Le pays enregistre dans son bassin sédimentaire 51 blocs dont 4 en production, 26 en exploration et 21 encore libres ou en négociation selon les données officielles.

Jean Mermoz Konandi

Publié le 19/05/20 18:38

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.