Les Etats-Unis, principal fournisseur de l’aide publique au développement en 2023

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 61h38min

Source importante, stable et fiable de financement extérieur pour les pays en développement, l'aide publique au développement (APD) a atteint un nouveau record de 223,7 milliards de dollars en 2023, contre 211 milliards de dollars l'année précédente, soit une augmentation 6%, selon les données officielles publiées par l'OCDE, l'Organisation de coopération et de développement économiques.

Définie comme l'aide fournie par les Etats membres du Comité d'aide au développement (CAD) de l'OCDE dans le but exprès de promouvoir le développement économique et d'améliorer les conditions de vie dans les pays en développement, l'APD est censée représenter 0,7% du revenu national brut (RNB) cumulé des pays du CAD, conformément à l'objectif de longue date des Nations unies.

En 2023, malgré les efforts, l'objectif n'a pas été atteint, avec seulement 0,37% du RNB combiné des donateurs alloué à l'APD. Les États-Unis ont été les principaux contributeurs avec 66 milliards de dollars, représentant 30% de l'APD totale, suivis par l'Allemagne (36,7 milliards USD), le Japon (19,6 milliards USD), le Royaume-Uni (19,1 milliards USD) et la France (15,4 milliards USD).

S'agissant des pays ayant respecté le seuil requis de 0,7% du RNB, ils sont au nombre de 5 avec en tête la Norvège dont la contribution de 5,55 milliards de dollars à l'APD globale a représenté 1,09% de son RNB de 2023. Elle est suivie du Luxembourg (0,99% du RNB pour 0,58 milliard USD), de la Suède (0,91% du RNB pour 5,61 milliards USD), de l'Allemagne (0,79% du RNB pour 36,68 milliards USD) et du Danemark (0,74% du RNB pour 3,08 milliards USD).

L'augmentation de l'aide à l'Ukraine, qui a progressé de 9% pour atteindre 20 milliards de dollars en 2023, ainsi que celle accordée à la Cisjordanie et à la bande de Gaza (+12% à 1,4 milliard USD), ont stimulé la collecte de l'APD.

De même, les flux d'aide bilatérale des membres du CAD vers les pays les moins avancés (PMA) ont atteint 37 milliards de dollars, enregistrant une hausse de 3% en termes réels par rapport à l'année précédente.

Dr Ange Ponou

Publié le 22/04/24 18:26

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

aI44lfSOyNRKnhv9MNZJiKFcrWMjmfTEv-BYo9fY4Ho False