Sénégal : FMO et EAIF accordent 32 millions d’euros à Africa Ren pour des projets énergétiques

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 6h22min

 

La Banque de développement néerlandaise FMO et le Fonds d'infrastructure pour l'Afrique émergente (EAIF) vont investir 32 millions d'euros, soit 21 milliards FCFA, en dette syndiquée dans Walo Storage. L'engagement a été signé le 22 juin 2023. Il s'agit d'un projet entièrement développé par Africa REN, l'un des principaux développeurs de projets d'énergies renouvelables en Afrique de l'Ouest.

Walo storage est un projet de stockage de batteries dédié à la régulation de la fréquence. Dans un pays confronté à des contraintes de réseau dues à des réserves tournantes limitées et à l'intégration en cours d'énergies intermittentes, le projet Walo Storage veut apporter une stabilité indispensable au réseau local et réduire les coupures de courant.

En outre, cette initiative soutient l'objectif d'accès universel du Sénégal à l'horizon 2030 en produisant 16 MW, à partir de sources d'énergie verte et devrait réduire les émissions de CO2 de 17 000 à 21 000 tonnes par an.

Cet investissement de 32 millions d'euros s'inscrit également dans le cadre de l'engagement d'Africa REN à contribuer " positivement " au sein des communautés dans lesquelles elle opère. Le projet de stockage de Walo comprend aussi un programme d'inclusion qui implique la formation des jeunes et la construction de petites centrales solaires pour les stations de pompage locales.

Il s'agit d'un financement historique selon Gilles Parmentier, directeur général d'Africa REN. " Nous sommes fiers de réaffirmer notre position de leader dans la révolution des énergies durables en Afrique subsaharienne. Ce financement historique du FMO et de l'EAIF pour le projet de stockage de Walo confirme notre engagement dans la région. Il ouvre également la voie à une infrastructure énergétique innovante et résiliente qui soutient l'objectif d'accès universel du Sénégal à l'horizon 2030 et réduit considérablement les émissions de CO2 ", a déclaré M. Parmentier.

FMO est la banque néerlandaise de développement entrepreneurial. En tant qu'investisseur, elle soutient la croissance durable du secteur privé dans les pays en développement et les marchés émergents en investissant dans des projets et des entrepreneurs. Il présente un portefeuille total d'engagements d'environ 13 milliards d'euros dans plus de 85 pays.

Quant au Fonds d'infrastructure pour l'Afrique émergente (Emerging Africa Infrastructure Fund), il fournit une variété de produits de dette à des projets d'infrastructure promus principalement par des entreprises du secteur privé en Afrique et dans certaines parties du Levant. A ce jour, il a soutenu plus de 90 projets d'infrastructure clôturés dans neuf secteurs et dans plus de 20 pays africains. Au 30 juin 2022, le portefeuille de prêts engagés de l'EAIF s'élevait à plus de 1,15 milliard de dollars.

Mouhamadou Dieng

Publié le 24/06/23 15:43

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

SCJHGvtaMNQQrBR_pPUmZWz-Psw2DltCXOicCc4zX9k False