Sénégal : Le riz et le blé dominent les importations de produits alimentaires en 2023

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 10h20min

A l'instar de ses pays voisins, la production nationale du Sénégal n'arrive toujours pas à inverser le déficit commercial du pays. Ceci est confirmé par l'important déficit commercial du pays, qui s'est établi à 3 984 milliards FCFA en 2023.

Ce niveau du déficit commercial révèle la trop grande dépendance du pays vis-à-vis du reste du monde en matière d'échanges de biens. Ainsi, le Sénégal a dépensé globalement 7 208 milliards FCFA pour ses approvisionnements extérieurs en produits en 2023, un montant en baisse de 4,52% en rythme annuel.

Dans l'ensemble de ses achats, nous allons particulièrement scruter ceux qui ont concerné les produits alimentaires, en raison du fait qu'ils constituent la principale source d'inflation dans le pays qui contribuent par ricochet à fragiliser le pouvoir d'achat des populations.

Ainsi, 960 milliards FCFA ont été consacrés par Dakar pour ses achats extérieurs de produits alimentaires en 2023, ce qui représente soit 13% de l'ensemble des importations du pays.

Le riz, conserve son statut de produit alimentaire le plus importé

                Un plat de Thiéboudiène

Occupant une place prépondérante dans la gastronomie sénégalaise grâce aux mets très prisés tels que le célèbre "Thieb Djeun (Thiéboudiène)" (ou riz au poisson), le riz a été le principal produit alimentaire importé en 2023 pour une valeur de 302 milliards FCFA, en repli de 44,8 milliards FCFA en glissement annuel, et dans une quantité de 1,3 million tonnes, contre 1,49 million de tonnes l'année précédente.

On retrouve ensuite le blé et le méteil qui ont concentré 187 milliards FCFA des dépenses d'importations du Sénégal pour une quantité importée de 898 000 tonnes en 2023. Ce qui correspond à une baisse de 21,32% en valeur et une hausse de 4,38% en volume par rapport à l'année précédente.

Les huiles et graisses animales et végétales, le maïs, et les fruits et légumes, figurent respectivement à la 3ème, 4ème et 5ème place des produits alimentaires les plus achetés à l'étranger avec des coûts respectifs de 120 milliards FCFA (-5,83% pour 201 000 tonnes), 83 milliards FCFA (-10,6% pour 430 863 tonnes) et 75 milliards FCFA (+14,91% pour 409 888 tonnes).

Le Sénégal démontre également une forte dépendance vis-à-vis des importations d'autres produits de consommation. Parmi ceux-ci, les sucres bruts et raffinés (73 milliards FCFA pour 295 000 tonnes importés) se démarquent, reflétant l'importance de ce produit dans l'alimentation nationale et dans les industries agroalimentaires.

Les produits laitiers (51 milliards FCFA pour 31 000 tonnes) suivent de près, soulignant probablement la nécessité de ces produits pour l'alimentation quotidienne et la croissance de l'industrie laitière sénégalaise.

Les conserves de fruits et légumes (30 milliards FCFA) sont également significatives, témoignant probablement des efforts pour maintenir une offre diversifiée de produits alimentaires tout au long de l'année. Enfin, les autres boissons (27 milliards FCFA) et les sucres et sucreries (10 milliards FCFA pour 9 000 tonnes) complètent cette liste, indiquant une préférence pour les boissons diverses et un besoin constant de sucreries dans les habitudes alimentaires locales.

Mamadou Diao Barry

La Rédaction

Publié le 17/03/24 14:20

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

mpxuNICirSbRPgjejKUGNaJgV4bX-w8uMGFge1OXt90 False