Sénégal : Plus de 3 900 milliards FCFA de déficit commercial en 2023

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 10h4min

A fin décembre 2023, le Sénégal a enregistré un large déficit de la balance commerciale de 3 984 milliards FCFA, bien qu'en légère amélioration par rapport à celui de l'année précédente, selon les données officielles.

Cette évolution dénote de l'important écart qu'il y a entre les exportations du pays qui se sont consolidées de 9,52% à 3 224 milliards FCFA et ses importations de biens qui se sont raffermies de 4,52% à 7 208 milliards FCFA sur la même période.

Cette situation traduit une forte dépendance de Dakar à l'égard du reste du monde où il importe essentiellement des produits alimentaires tels que le riz (302 milliards FCFA), le froment et méteil (187 milliards FCFA), ainsi que les huiles et graisses animales et végétales (120 milliards FCFA). Le Sénégal achète également à l'étranger des huiles brutes de pétrole (577 milliards FCFA), d'autres produits pétroliers (1 431 milliards FCFA) et des produits pharmaceutiques (203 milliards FCFA).

En retour, le Sénégal exporte principalement des produits divers, dont l'or non monétaire (530 milliards FCFA), les produits pétroliers (676 milliards FCFA), l'acide phosphorique (265 milliards FCFA), les poissons frais de mer (192 milliards FCFA), les crustacés (105 milliards FCFA) et le ciment hydraulique (106 milliards FCFA).

Sur la période, le Mali, la Suisse et l'Inde demeurent les principaux clients du pays avec des achats en provenance de Dakar atteignant respectivement 739 milliards FCFA (+4,26%) ; 391,5 milliards FCFA (-5,52%) et 330 milliards FCFA (-38,88%). Leurs parts dans les exportations globales du Pays s'élèvent à 23%, 12% et 10%.

Parallèlement, la France, avec des expéditions en direction du Sénégal d'une valeur de 868,5 milliards FCFA, est le plus important fournisseur du pays. Elle est suivie de la Chine (783,2 milliards FCFA) et du Nigéria (617,38 milliards FCFA).

Mamadou Diao BARRY

La Rédaction

Publié le 29/02/24 18:37

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

mpxuNICirSbRPgjejKUGNaJgV4bX-w8uMGFge1OXt90 False