sikafinance, bourse afrique de l'ouest
se connecter
CONNEXION

UEMOA : Forte décélération de la croissance du PIB à 3,3% au 1er trimestre 2020

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM ferme dans 0h6min

L'activité économique dans l'UEMOA a enregistré une forte décélération au premier trimestre 2020, la progression du PIB passant de 6% à fin mars 2019 à 3,3% à fin mars 2020, soit une baisse de 2,7 points de pourcentage en glissement annuel.

Ce ralentissement inédit de l'activité économique dans l'Union reflète les premiers effets de la pandémie de la Covid-19, bien que celle-ci ait fait son apparition vers mi-mars dans la région.

Le secteur le plus touché par cette baisse d'activité, reste le secteur tertiaire dont la contribution à la croissance de l'Union a baissé de moitié par rapport au trimestre précédent en lien avec les mesures d'état d'urgence instaurées par les gouvernements qui ont impacté notamment les sous-secteurs du tourisme, de l'hôtellerie, de la restauration, des transports et du commerce.

Bien que cette contraction de l'activité ait été observée dans l'ensemble des pays de l'Union sur la période en revue, les pays les plus affectés en termes de perte de création de richesse, sont le Togo (2,1%), le Burkina Faso (2,7%), le Niger (2,6%) et la Côte d'Ivoire (3,8%) avec des taux de croissance réels du PIB qui ont chuté respectivement de 3,2 points de pourcentage (pour les deux premiers) et de 2,9 points de pourcentage pour les deux derniers.

A l'opposé, le Sénégal (3,2%) est le moins impacté avec une perte de 1,8 point de pourcentage de son taux de croissance réel du PIB au premier trimestre 2020.

Dr Ange Ponou

Publié le 29/06/20 11:56

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.