UEMOA : Les exportations d’or ont généré 10,4 milliards d'euros de recette en 2022

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ferme dans 5h13min

En 2022, l'or a consolidé son statut de première source de devises de l'UEMOA avec une part de ''29,4%'' de ses exportations globales, d'après des données consultées par Sika Finance auprès de la Banque centrale. Un poids qui conforte le fait que la région soit l'un des principaux bassins aurifères du continent avec trois pays (Mali, Burkina et Côte d'Ivoire) figurant dans le top 10 des plus grands producteurs africains.

La BCEAO révèle que "les exportations d'or (et de métaux précieux)", inscrites dans une tendance haussière depuis 2013, sont ressorties à 6 808,3 milliards FCFA en 2022, soit 10,4 milliards d'euros, en progression de 11% en rythme annuel. Cette dynamique résulte en bonne partie de " la hausse des volumes expédiés, en raison du dynamisme des activités aurifères, notamment en Côte d'Ivoire, conjuguée à la progression des cours internationaux de ce produit ".

En 2022, selon les données de la World Gold Council, l'UEMOA comptait six pays dans les 12 premiers producteurs d'or du continent africain. Cumulativement, le Mali (101,7 tonnes produits en 2022), le Burkina Faso (96,2 tonnes), la Côte d'Ivoire (48 tonnes), le Niger (34,5 tonnes) et le Sénégal (19,7 tonnes) ont produit 299,6 tonnes l'année dernière.

Soulignons qu'afin d'augmenter les revenus tirés de sa production, le Burkina, à la suite du Mali, a lancé le mois dernier le projet de construction d'une raffinerie d'or, qui permettra de purifier l'or brut et ainsi accroître sa valeur marchande.

La Suisse et l'Afrique du Sud sont les deux principaux acheteurs de la production régionale avec respectivement 66% et 20,6% des exportations, suivis de loin des Emirats Arabes Unis (3,3%).

 

 

Jean Mermoz Konandi

Publié le 06/12/23 16:33

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

SCJHGvtaMNQQrBR_pPUmZWz-Psw2DltCXOicCc4zX9k False