sikafinance, bourse afrique de l'ouest
se connecter
CONNEXION

WARA dégrade la note de SITAB

CI0000000097 - STBC
La BRVM ouvre dans 8h43min

L'agence de notation panafricaine WARA a abaissé, ce lundi 8 avril, la notation de long terme de SITAB SA de "BBB" à "BB+". Cette notation abaissée en devise régionale, se situe désormais six crans en-deçà du plafond souverain ivoirien, lequel s'établit à A+, selon WARA. La perspective attachée donc à cette notation reste négative.

La notation de «BB+» assignée par WARA à SITAB est, par ailleurs, un cran en-dessous de la note minimale acceptée par l'AMF-UEMOA (ex-CREPMF) pour émettre sans garantie.

WARA assigne également au leader de l'industrie du tabac la notation "w-5" pour le court terme.

ÉVOLUTION DE LA NOTE DE LONG TERME

Sur l'échelle internationale de WARA, les notations de long terme et cout terme de SITAB SA ont elles aussi été abaissées d'un cran.

L'agence de notation ouest-africaine justifie cet abaissement par le fait que la rentabilité du groupe s'est fortement dégradée en 2017, au point que SITAB SA affiche une perte de 5 milliards FCFA sur l'exercice, et ce, malgré un chiffre d'affaires en hausse de 47%.

Selon WARA, cette situation est la résultante de la stratégie adoptée à partir d'octobre 2016 de baisse du prix de vente que l'entreprise n'a pu compenser par une hausse suffisante des volumes de vente.

En conséquence, la structure de coût fixe de l'entreprise s'est détériorée, tirant encore un peu plus à la hausse son seuil de rentabilité. L'Excédent brut d'exploitation (EBE), quant à lui, ressort à -3,8 milliards FCFA, ce qui signifie que le cycle d'exploitation du leader du marché ivoirien de tabac est déficitaire. Ainsi, les fonds propres subissent une diminution drastique les faisant passer de 6 milliards FCFA en 2017 contre 15 milliards FCFA en 2016.

WARA note, toutefois, que l'entreprise consciente de la situation, a mis en place une stratégie commerciale visant à faire croître ses volumes de vente.

Comportement du titre SITAB à la bourse

Les difficultés du managent à permettre à l'entreprise de conserver sa rentabilité depuis 2016, a surtout déteint sur le cours à la bourse du titre SITAB qui suit depuis lors une tendance cataclysmique. En effet, le titre a perdu 85,67% de sa valeur en 3 ans en passant de 7 500 FCFA (2016) à 1 075 FCFA (2019).

Plus gravissime, ce n'est pas moins de 59,81% qu'à céder le titre depuis de l'année, conséquence d'une perspective moins reluisante non seulement pour l'entreprise, mais aussi pour le secteur du tabac ivoirien.

L'Equipe de SIKADVISORY

La Rédaction

Publié le 09/04/19 09:51

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.