Bolloré envisagerait de céder ses activités de logistique en Afrique

CI0000000261 - SDSC
La bourse Ouvre dans 48h33min
Voir tous les sujets

Jean Philippe Jean Philippe
15/10/2021 17:58:43
0
J'aime bien cette strategie en affaire qui consiste à ceder une entreprise florissante pour ensuite investir dans un autre secteur d'activité beaucoup plus porteur. Il faut être un homme d'affaire talentueux et experimenté comme VINCENT BOLLORE pour le comprendre.
  
Répondre
Jean Philippe Jean Philippe
15/10/2021 17:58:43
0

Le groupe Bolloré pourrait céder ses activités de logistique et de manutention en Afrique regroupées en filiales Bolloré Transports & Logistics. L'information est donnée par la presse française qui évoque l'ouverture de tractations informelles en vue de trouver de potentiels acquéreurs.

D'après ces confrères, la banque d'affaires américaine Morgan Stanley aurait été mandatée pour mener ces discussions et de grands noms du secteur comme CMA CGM, Maersk ou encore DP World auraient déjà été approchés, croit savoir Le Monde.

Selon les analystes, cette perspective pourrait s'expliquer par les importants capitaux que nécessitent la logistique et la manutention portuaires alors que Bolloré doit faire face à une concurrence accrue d'autres géants mondiaux comme le dubaïote DP World ou encore le chinois CMG.

A 69 ans, Vincent Bolloré présenté comme la 14ème fortune française, pourrait aborder un nouveau virage de son business où le continent africain tient une place stratégique. Le groupe dont l'envergure s'étend à 42 ports africains où il mène ses activités, en plus de la gestion de 16 terminaux à conteneurs, y emploie près de 21 000 travailleurs pour un chiffre d'affaires de 2,1 milliards d'euros fin 2020, soit environ 1 378 milliards FCFA.

Le Monde a indiqué avoir sollicité l'avis du groupe qui n'a pas réagi sans démentir l'information pour autant.

Sur le marché ivoirien, Bolloré détient entre autres filiales Bolloré Transports & Logistics cotée à la BRVM. En attendant que plus de précisions, plusieurs analystes approchés ont estimé qu'il est encore trop tôt pour donner un avis sur l'impact que pourrait subir la société.


  
Répondre

    Retour au forum AFRICA GLOBAL LOGISTICS