Cameroun: La subvention au carburant flambe à 317 milliards FCFA au 1e

Voir tous les sujets

KAYASSI KAYASSI
12/07/2022 17:06:44
0


Depuis plusieurs jours, la pénurie de gasoil fait rage dans les grandes villes au Cameroun. Bidons en main, les images d'automobilistes massés devant les stations-services deviennent virales. Selon un communiqué du ministre de l'Eau et de l'Energie Gaston Eloundou Essomba, publiée le 11 juillet dernier, cette perturbation dans l'approvisionnement est principalement due " à l'importante enveloppe de la subvention des prix à la pompe qu'il faut effectivement mobiliser en temps réel pour assurer les importations des produits pétroliers ".

Pour le seul mois de juin, le membre du gouvernement révèle que le trésor public a dû débourser la somme de 80 milliards de FCFA pour maintenir les prix inchangés à la pompe. Ce montant s'élève à 317 milliards de FCFA au premier semestre et devrait atteindre 480 milliards d'ici la fin de l'année, soit une hausse de près de 480% en comparaison aux 100 milliards dépensés en 2021.

Cette augmentation est due à l'envolée du cours du Brent sur le marché international alors que le pays importe la totalité des produits pétroliers finis vendus sur son territoire depuis l'incendie, en mai 2019, de la Sonara, son unique raffinerie.

Le FMI brandit le carton jaune

Selon le FMI, dont une mission a séjourné dans le pays du 15 au 29 juin dernier, il serait difficile pour le gouvernement de maintenir ces subventions au vu des projections actuelles des prix internationaux du pétrole. L'institution de Bretton Wood préconise qu'elles soient supprimées, ce qui devrait amener le consommateur à débourser près du double du montant qu'il dépense actuellement dans les stations-services.

Voir aussi - Côte d'Ivoire : Les subventions sur les hydrocarbures atteignent 405 milliards FCFA à fin juin 2022

Pour le moment, les prix planchers sont de 350 FCFA le litre de pétrole lampant, 575 FCFA/L de gasoil et 630 FCFA/L de super. Hors subventions ils passeraient, selon les calculs du gouvernement à 849 FCFA, 1027 FCFA et 1016 FCFA respectivement. Pour mitiger l'effet de cette hausse sur le consommateur, le FMI préconise des mesures d'accompagnement. " La suppression progressive des subventions aux carburants devrait s'accompagner d'un renforcement substantiel du mécanisme de transfert social en espèces ", soulignait le FMI dans son communiqué de fin de mission. 

En attendant, et pour faire face à la pénurie actuelle " le président de la République a instruit le gouvernement de mobiliser les ressources financières adéquates en vue d'assurer le paiement continu de cette subvention " indique le ministre Gaston Eloundou Essomba dans sa correspondance. Il souligne par ailleurs que 28 000 m3 de super, 22 000 m3 de gasoil et 12 500 m3 de jet A1 seraient déjà en cours de déchargement pour être mis à la consommation. Pour rassurer les populations, le membre du gouvernement ajoute que " des volumes supplémentaires de 88 000 mde gasoil et 35 000 mde super sont disponibles dans nos eaux et seront disponibles dans les prochains jours ".

Fernand Ghokeng


  
Répondre

Retour au forum Général