sikafinance, bourse afrique de l'ouest
se connecter
CONNEXION

Afrique : 46 milliards de dollars d'IDE enregistrés en 2018

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM ferme dans 2h37min

Les investissements directs étrangers (IDE) en direction du continent africain ont connu une légère hausse de 11% à 46 milliards de dollars, soit 26 751 milliards FCFA, selon la dernière édition du « World investment report » de la CNUCED publié ce 12 juin.

Cette progression est imputable d'une part à l’appétit continue des investisseurs pour l’Egypte (6,8 milliards de dollars reçus) mais également à un spectaculaire regain d’intérêt pour l’Afrique du Sud qui a vu le flux d’IDE passer de 2 milliards de dollars en 2017 à 5,3 milliards de dollars en 2018, soit une hausse de 165% en un an.

Au-delà, les investisseurs étranger ont surtout accru leurs engagements dans des secteurs autres que ceux des matières premières.

Cependant, malgré un contexte sécuritaire particulièrement fragilisé ces dernières années et des « fondamentaux économiques défavorables » dans certaines zones, l'Afrique subsaharienne continue de séduire les investisseurs avec un montant de  32 milliards de dollars d’investissement  à son actif en hausse de 13%.

Quant à la sous-région ouest africaine, elle a connu une baisse importante des flux d’IDE de 15% à 9,6 milliards de dollars en 2018, un niveau plus bas que le niveau des IDE en 2006. Ce repli des investissements s'explique en particulier par la baisse drastique des engagements internationaux en direction du Nigeria de 43% en raison de l'instabilité du naira et d’un contexte marqué par des incertitudes autour de l’élection présidentielle l’année dernière ainsi que la persistance de la menace terroriste.

Olivia Yao

Publié le 14/06/19 09:50

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.