BRVM / SEMAINE 11 : Le marché se détourne des performances de BOA Mali et BOA Niger

ML0000000520 - BOAM
La BRVM Ouvre dans 9h21min
  • Après le bon alignement des premières performances financières des sociétés avec les anticipations, les investisseurs se donnent un temps de repos afin de profiter de l'embellie que certaines valeurs ont présentée. Cette prise de profit s'est matérialisée par la baisse de 0,84% de l'indice BRVM Composite qui s'est établi à 206,10 points. L'on a par ailleurs assisté aux publications des performances de BOA Mali et BOA Niger qui ont eu un impact négatif sur ces valeurs.
  • Les autres indices clés du marché, à savoir le BRVM 30 et le BRVM Prestige ont évolué dans l'élan du marché avec des pertes respectives de 0,76% à 103,28 points et 0,35% à 106,78 points.
  • La balance des variations affiche 14 titres qui ont pris de la valeur contre 23 autres qui ont évolué dans le rouge.


Concernant le ralentissement du marché, il est essentiellement imputable au secteur des services publics avec en pole position des pertes comme Orange CI qui a vu sa valorisation boursière régresser de 29,38 milliards FCFA avec une action s'échangeant à 9 805 FCFA. Il est à signifier que le titre est à ses plus bas niveaux depuis son introduction à la cote le 30 décembre.

Pour rappel, cette tendance baissière du titre avait débuté depuis sa 3e séance de cotation quand les spéculateurs ont commencé les prises de profits après le sommet de 10 925 FCFA. Cette évolution du cours de l'action sera ensuite entretenue par des performances financières annuelles de l'opérateur qui sont ressorties en quasi-stagnation.

Les autres plus importants retraits de capitalisation sont enregistrés du côté des valeurs CIE à raison de 10,92 milliards FCFA et Sonatel pour 10 milliards FCFA.

Pour ce qui est des nouvelles publications, bien que BOA Niger ait réalisé un bénéfice en hausse de 7,84% à 10,13 milliards FCFA, le titre n'a pas attiré les investisseurs, qui l'ont sanctionné au même titre que BOA Mali. En effet, ayant réalisé un bénéfice en hausse de 17,47% à 2,46 milliards FCFA, la banque malienne (BOA MALI) n'a pas annoncé de dividende, poussant le marché au désaveu.

Il convient de noter que les entreprises du secteur finance n'ayant pas encore annoncé leur performances pourraient réduire leurs niveaux de dividende en vue de répondre à l'appel de la Banque Centrale.

Voir aussi : A quelles dates les sociétés cotées à la BRVM publient-elles leurs résultats annuels ?

Dans l'ensemble, le marché actions de la BRVM a enregistré une perte de sa valorisation s'élevant à 64,9 milliards FCFA, s'établissant à 7667,5 milliards FCFA.

Servair Abidjan engrange plus de 9% de plus-value

La meilleure progression est enregistrée par Servair Abidjan avec un cours qui a progressé de 9,56 à 1 375 FCFA. L'action confirme ainsi sa 2e hausse d'affilée avec un cumul de 14,58%. Celle-ci est suivie par Bolloré T&L CI qui progressé de 8,82% à 1 480 FCFA en confirmant sa 5e hausse consécutive avec un gain de 18,4%.

Le top 5 des progressions est complété par les valeurs SMB (+6,14% à 7 695 FCFA), Vivo Energy CI (+3,75% à 830 FCFA) et BOA CI (+3,44% à 5 115 FCFA). L'action BOA CI évolue toujours dans le sillage des performances annuelles de la banque en totalisant 20,35% de plus-value.

L'action Sicable au flop

Après ses 2 semaines de performance qui s'étaient soldées par un gain de 10,33%, les investisseurs ont profité pour effectuer des prises de profits, faisant replier la valeur de 14,04 à 1 010 FCFA. L'action est suivie dans sa dynamique baissière par les valeurs BOA Mali (-9,77% à 1 200 FCFA) et BOA SN (-9,64% à 2 250 FCFA) qui souffrent l'une d'un manque de dividende et l'autre d'un dividende jugé faible (169 FCFA par action). Le flop 5 se referme avec CIE et Air Liquide qui enregistrent des baisses respectives de 8,35% à 2 140 FCFA et 7,25% à 640 FCFA.

Voir aussi: Nos projections des sociétés qui vont offrir les meilleurs rendements en 2023

Les investisseurs ont cumulé 2,4 milliards FCFA

Comparativement à la semaine précédente où les échanges se sont évalués à 3,3 milliards FCFA, les investisseurs se sont moins manifestés sur cette 11e semaine en ne s'échangeant que 2,41 milliards FCFA. Une activité qui est toujours dominée par Sonatel avec 530 millions FCFA, suivie de SIB qui capte 316 milliards FCFA et BOA CI avec une activité s'élevant à 228 millions FCFA.

Voir aussi: Jusqu'où ira le cours de l'action Orange CI une fois cotée ?

Pour participer à la formation, veuillez cliquer sur l'image

Sékou Karamoko

La Rédaction

Publié le 20/03/23 10:32

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

mpxuNICirSbRPgjejKUGNaJgV4bX-w8uMGFge1OXt90 False