Burkina : 237 milliards FCFA à mobiliser ‘’en urgence’’ face à l’insécurité alimentaire

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ferme dans 1h39min

" En l'absence d'interventions humanitaires adéquates, environ 3,4 millions de personnes pourraient tomber en insécurité alimentaire durant la période de soudure, entre juin et août ", a annoncé ce 18 mai le gouvernement burkinabé à l'issue du traditionnel conseil des ministres.

Il s'agit d'une des principaux points du rapport du PRSPV 2022 (Plan de réponse et de soutien aux populations vulnérables à l'insécurité alimentaire et à la malnutrition de 2022) présenté à l'occasion.

Déjà, entre mars et mai 2022, l'on dénombrait 2,4 millions de personnes considérées comme vulnérables dont 323 739 personnes en urgence alimentaire. Et d'ici la période de juin à août, ce sont au total 3,4 millions de personnes, soit 17% de la population, qui seront directement exposées à la faim " dont 628 464 personnes en urgence alimentaire " a précisé le porte-parole du gouvernement.

Aussi, les autorités prévoient-elles une enveloppe de 237,8 milliards FCFA dans le cadre du PRSPV 2022, le plan de riposte d'urgence qui aura pour mission d'apporter des réponses concernant " l'assistance alimentaire aux personnes vulnérables, aux personnes déplacées internes (PDI) et aux ménages hôtes ", la prise en charge " des enfants de moins de 5 ans malnutris, des femmes enceintes et allaitantes malnutries et le soutien à l'approvisionnement en eau potable ". Le plan prévoit également des financements destinés à renforcer la production agricole et animale.

Il faut souligner que l'Etat burkinabè entend s'appuyer sur ce rapport pour faire un plaidoyer auprès des bailleurs de fonds et partenaires techniques en vue de mobiliser les ressources nécessaires au financement du PRSPV 2022.

Ursule Koffi

La Rédaction

Publié le 19/05/22 10:36

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

nHZF_3KO4_9mWV8QlTe4E_lB3DujZYigWqBolXocJz0 False