Cameroun : Roger Meyong Abath est le nouveau patron du fisc

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 32h38min

Le président camerounais, Paul Biya, a signé ce 20 mars décret nommant un nouveau dirigeant à la tête de la direction générale des Impôts (DGI). Selon les termes de ce texte présidentiel, la gestion des recettes fiscales du pays incombe désormais à Roger Meyong Abath, qui était jusque-là chef de l'inspection des services des impôts au sein de la même administration.

Roger Meyong Abath remplace Modeste Mopa Fatoing qui a rejoint les équipes du FMI en janvier. Le nouveau promu n'arrive pas en terrain inconnu lui qui a exercé de 2014 à 2020 au sein de l'administration fiscale camerounaise comme directeur des grandes entreprises. Titulaire d'un doctorat en fiscalité de l'Université de Paris Dauphine, Roger Meyong Abath est aussi diplômé de l'Institut des relations internationales du Cameroun (IRIC), de l'Ecole nationale d'administration et de magistrature (ENAM) et de l'Ecole supérieure des mines de Paris.

Son principal défi sera celui d'optimiser la collecte des recettes fiscales. Sur ce plan, son prédécesseur a hissé la barre haute. En 10 ans, Modeste Mopa Fatoing a plus que doublé les recettes fiscales du Cameroun, les faisant passer de 1 059 milliards FCFA en 2010 à 2 656 milliards FCFA en 2022. La modernisation de l'administration fiscale, a permis à ce dernier de faire des taxes et impôts la principale ressource publique du Cameroun. Pour 2023, l'État table sur plus de 3 000 milliards FCFA de recettes fiscales, et ce malgré le contexte de crises multiformes qui n'est pas sans impact sur le contribuable. Un challenge de taille donc, pour le nouveau promu.

Fernand Ghokeng

La Rédaction

Publié le 20/03/23 18:33

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

rlE5iDidaOb3xmTxbzs-X4Av8wTLcZWvL9mdELaCFhk False