sikafinance, bourse afrique de l'ouest
se connecter
CONNEXION

Classement: Le Top 20 des banques de la zone UEMOA

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM ouvre dans 57h54min

147 établissements se partagent le marché du crédit dans les 8 pays de la zone UEMOA. Un marché qui pèse près de 38 000 milliards FCFA de Total bilan avec des disparités notables d'une économie à l'autre. 

Première économie de la zone UEMOA, la Côte d'Ivoire compte 7 établissements dans le top 20 du secteur en termes de total bilan. Le Burkina arrive en seconde position avec 4 banques dans ce classement suivi du Sénégal (3) à égalité avec le Mali (3). Le Bénin (2) et le Togo (1) ferment le classement.

     Top 20 des banques de l'UEMOA en 2018 selon la taille du bilan et le volume des dépôts et crédits

                                                                           Source : Commission Bancaire UMOA

En 2018, la zone enregistrait 12,07 millions de comptes, soit près de 567 000 (+5%) de plus qu'en 2017. La Côte d'Ivoire, avec 29 établissements de crédit, comptabilisait 3,9 millions de comptes bancaires contre 1,85 million pour le Burkina et 1,81 million pour le Sénégal.  

Le Total bilan établi à 37 753 milliards FCFA a enregistré une hausse de 6,8% par rapport à 2017. La Côte d'Ivoire contrôle 32,2% du volume, le Sénégal 19,5% et le Burkina 14,0%.

De façon globale, 59 banques de la région ont un total bilan supérieur à 200 milliards FCFA et ces dernières cumulent 86,4% des clients de la zone.

21 000 milliards FCFA de crédits et près de 30 000 milliards FCFA de ressources

Les crédits à la clientèle sur l'année ont été établis à 20 892 milliards FCFA, en hausse annuelle de 11%.Une enveloppe dont la moitié est consacrée aux prêts à court terme.

12,3% du total de crédits bruts octroyés en 2018 ont été rangés dans le lot des créances douteuses et les créances en souffrance nettes du système bancaire ressortent à 994,0 milliards, soit une baisse de 27,8 milliards (‑2,7%) à fin décembre 2018.

Répartition des établissements de crédit en activité (2018)

Source : Commission Bancaire UMOA

 Les ressources mobilisées par les établissements de crédit de l'Union ont quant à elles progressé de 10,4%, en glissement annuel, pour s'établir à 29 848,4 milliards à fin 2018. Elles sont composées de dépôts et emprunts (84,2%), de capitaux propres et ressources assimilées (11,0%) et d'autres ressources (4,8%).

Au niveau des dépôts, ils sont dominés par les dépôts à vue (13 459,9 milliards ; 53,6% du total des dépôts), en croissance annuelle de 11,2%. Les dépôts à terme se sont établis à 11 657,1 milliards, soit 46,4% du total (en hausse annuelle de 9,6%).

Des profits en hausse de 24%

Le Produit Net Bancaire (PNB) de l'Union s'est établi fin 2018 à 1 969,1 milliards, en progression de 6,0%, en rythme annuel. Les banques ivoiriennes ont représenté 33,8% de cette enveloppe (666 milliards FCFA) contre 21% pour les sénégalaises (416 milliards FCFA) et 12,6% pour les maliennes (248 milliards FCFA).

PNB par pays en 2018 (en milliards FCFA) 

Source : Commission Bancaire UMOA

Le résultat net global provisoire a affiché une croissance de 24,0% en s'établissant à 456,9 milliards à fin 2018, contre 368,5 milliards en 2017. Toutes les places bancaires ont contribué à cette orientation favorable. Les bénéfices se répartissent comme suit, par ordre d'importance : Côte d'Ivoire (154,4 milliards), Sénégal (113,0 milliards), Mali (67,8 milliards), Burkina (67,7 milliards), Niger (27,8 milliards), Togo (19,7 milliards), Bénin (4,4 milliards) et Guinée‑Bissau (2,1 milliards).

Voir aussi - Classement des groupes bancaires actifs dans la zone UEMOA

Jean Mermoz Konandi

Publié le 07/11/19 16:14

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.