Congo : 92 millions d’euros de la BAD pour le renforcement de la résilience économique

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ouvre dans 15h54min

La Banque africaine de développement (BAD) a accordé ce 17 novembre un prêt à hauteur de 92 millions d'euros, soit 60 milliards FCFA à la République du Congo, pour la mise en œuvre de la première phase du programme d'appui à la gouvernance et à la diversification économique.

‘'L'objectif du programme est de renforcer la résilience de l'économie congolaise et de réduire sa dépendance au secteur pétrolier, tout en veillant à concilier impératifs de croissance et lutte contre le changement climatique'', rapporte le communiqué publié par la Banque.

Le programme vise également à soutenir la diversification de l'économie congolaise et à renforcer sa compétitivité par l'amélioration de l'environnement des affaires, le soutien aux réformes dans le secteur de l'électricité et le développement des secteurs productifs. 

Voir aussi - Le FMI salue la résilience de l'économie congolaise

Le programme prévoit prioritairement de renforcer la ‘'discipline budgétaire'' par une gestion plus efficace et transparente des ressources publiques. A terme, il devrait contribuer à assurer la modernisation de la gouvernance des entreprises publiques, ainsi que le code des marchés publics pour garantir davantage d'efficacité, de concurrence et de transparence.

‘'La mise en œuvre du programme va mettre l'accent sur l'efficacité des investissements publics et la modernisation de la gouvernance des entreprises publiques. Il favorisera la diversification de l'économie du Congo et promouvra les secteurs productifs par un renforcement des facteurs de compétitivité et la valorisation des ressources naturelles jusqu'ici peu exploitées'', a expliqué Serge N'Guessan, directeur général de la BAD pour l'Afrique centrale.

Il convient de signifier que le FMI avait affirmé sa satisfaction vis-à-vis des progrès réalisés par l'économie congolaise, lors des discussions qui se sont tenues du 19 octobre au 2 novembre dernier à Brazzaville, dans le cadre de la 4ème revue du programme économique et financier appuyé par la Facilité élargie de crédit (FEC).

Soulignons que Jusqu'à fin juin dernier, le portefeuille actif du groupe de la BAD au Congo comprenait dix projets pour un engagement total de 344,9 millions d'euros (226,2 milliards FCFA).

Narcisse Angan

Publié le 18/11/23 11:18

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

CvuA_imzJdwvbWiZrsVY_U3RdbJ7PKnHywlO05ozwDU False