La référence de l'actualité économique dans l'UEMOA

sikafinance, bourse Côte d'Ivoire

Côte d’Ivoire : Cargill investit 72 milliards FCFA pour la plus grande usine de broyage de cacao du monde

ABC000000094 - ABCCA
La bourse ouvre dans 9h32min

Le ministre ivoirien Souleymane Diarrassouba en visite sur le chantier de l'usine de Cargill ce 29 août à Abidjan

Le groupe américain Cargill a lancé les travaux d'extension de son usine d'Abidjan qui sera à terme la plus importante unité de broyage de fèves de cacao du monde. Le chantier a été visité ce 29 août par Souleymane Diarrassouba, le ministre ivoirien en charge de l'industrie, qui n'a pas manqué d'exprimer son enthousiasme à l'idée de voir un tel projet prendre enfin forme.

" (…) au-delà d'être le premier producteur de fèves de cacao, la Côte d'Ivoire sera le premier pays broyeur au monde, avec la première usine ayant la capacité la plus importante ", s'est félicité le ministre.

Voir aussi - Cacao : Le géant suisse Barry Callebaut accroît ses capacités de broyage en Côte d'Ivoire

L'usine de Cargill va voir ses capacités passer de 110 000 à 170 000 tonnes grâce à un investissement global de 72 milliards FCFA (109,76 millions d'euros). Les nouvelles installations vont ouvrir en partie en avril 2020, puis un achèvement total un an plus tard, en avril 2021.

La Côte d'Ivoire qui dispute la place de premier broyeur au monde de cacao avec les Pays-Bas, a enregistré de grandes avancées ces derniers mois. Fin mars, le géant suisse Barry Callebaut a inauguré l'extension de son usine de broyage d'Abidjan dans le cadre d'un programme quinquennal d'investissement de 30 milliards visant à accroître ses capacités locales de 40%.

Voir aussi - Côte d'Ivoire : 455 000 tonnes de fèves de cacao broyées à fin juillet

Notons qu'entre le 1er octobre 2018, au début de la campagne cacaoyère, et la fin juillet, les unités locales avaient broyé environ 455 000 tonnes selon les données du GEPEX, la structure regroupant les principaux acteurs industriels du secteur.

L'objectif visé par le pays reste d'usiner localement 50% de sa production qui devrait passer le cap de 2 millions de tonnes cette année.

Voir aussi - Nestlé innove avec le chocolat sucré à la pulpe de cacao

Jean Mermoz Konandi

Publié le 30/08/19 10:00

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE
Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.