Côte d’Ivoire : Le déficit budgétaire se creuse à 863 milliards FCFA à fin août

BRVMC0000000 - BRVMC
La BRVM Ferme dans 1h57min

Le déficit budgétaire de la Côte d'Ivoire s'est aggravé sur les 8 premiers mois de l'année en s'établissant à 862,8 milliards FCFA (1,31 milliard d'euros) fin août, contre un déficit de 737,6 milliards FCFA (1,12 milliard d'euros) à la même période de l'année précédente, soit un creusement de 17%, selon les données officielles.

Cette évolution résulte d'une augmentation plus importante des dépenses publiques (+363,2 milliards FCFA à 5 070,6 milliards FCFA) par rapport à celle des recettes budgétaires (+238 milliards FCFA à 4 207,8 milliards FCFA).

La hausse des dépenses est principalement imputable à l'accroissement des intérêts dus sur la dette publique (+33,6% à 631 milliards FCFA), des dépenses d'investissement (+19,3% à 1 264,4 milliards FCFA), des dépenses de fonctionnement (+12,6% à 951 milliards FCFA) et dans une moindre mesure, à l'augmentation de la masse salariale (+2,9% à 1 278,9 milliards FCFA).

Pour leur part, les recettes publiques ont été essentiellement drivées par les recettes fiscales (+4,3% à 3 535,8 milliards FCFA) et les dons (+267,6% à 119,7 milliards FCFA) ; les recettes non fiscales ne progressant que de 0,8% à 552,3 milliards FCFA sur la période sous revue.

Ainsi, pour financer le déficit budgétaire de 862,8 milliards FCFA à fin août 2022 et assurer le remboursement du capital de la dette publique arrivée à échéance, le gouvernement ivoirien a eu recours aux marchés monétaires et financiers de l'UMOA pour mobiliser 2 819,9 milliards FCFA, soit 4,3 milliards d'euros.

Dr Ange Ponou

Publié le 20/11/22 14:27

SOYEZ LE PREMIER A REAGIR A CET ARTICLE

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.

wyizH7oJTcwZT5t4sttC5FI_8AeHvVKnP3OuziKefQg False